Essai nouvelle peugeot 308
Essais,  News

Essai : Nouvelle Peugeot 308 hybrid 225 : le félin rugit à nouveau !


Nouvelle Peugeot 308 : un tournant pour Peugeot

La sortie de la nouvelle Peugeot 308 est l’occasion pour Peugeot de dévoiler sa nouvelle identité de marque et son blason. Il faut dire que la 308 c’est plus de 7 000 000 de véhicules vendus au fil des générations. Quoi de mieux pour représenter la nouvelle identité de la marque au lion ? Rappelons tout de même que la 308 est détentrice de 42 prix internationaux dont le titre de Car Of The Year pour la seconde génération en 2014. Le décor est posé !

Essai nouvelle peugeot 308

Peugeot : des autos à succès

Bien sûr, le succès des Peugeot 508, 2008, 3008 et 208 n’est plus à démontrer ! Depuis début 2021, Peugeot frappe fort et s’impose comme le constructeur leader des véhicules particuliers avec une part de marché de 18.5%. Le lion ne connait pas la crise ! La nouvelle Peugeot 308 poursuivra-t-elle la success story ?

Parking Peugeot 308

Un nouveau design, une nouvelle identité

Le félin se dévoile. Après avoir essayé les 508, 2008, 3008 et 208, nous l’avons bien compris Peugeot assume son identité sauvage en montrant les crocs et en sortant les griffes. Stylisés sur les feux avant et arrière, les crocs et les griffes sont des éléments de design clés des nouvelles Peugeot. Ils affirment à eux seuls l’identité Peugeot. D’ailleurs, ils rendent les autos identifiables au premier coup d’œil de jour comme de nuit.

308 prête pour l'essai

Nouvelle 308, nouveau logo

Il est tout de même important de souligner que cette nouvelle Peugeot 308 est la première, depuis le lancement du nouveau design Peugeot, à porter le nouveau blason !
Depuis sa création en 1850, Peugeot a arboré successivement dix logos reprenant tous l’emblème du lion. Aujourd’hui la onzième version, a été pensée pour être encore plus racée, plus qualitative et plus élégante.

Nouvelle identité de marque pour Peugeot

Un blason pourtant déjà vu !

Plus ou moins dévoilé lors de la présentation de la Peugeot e-Legend, il représente une nouvelle page, une nouvelle ère de l’histoire Peugeot. Selon la marque au lion, ce nouveau logo « incarne ce qui a fait Peugeot hier, ce qui fait Peugeot aujourd’hui, et ce qui fera Peugeot demain. ». Il est aussi représentatif d’une montée en gamme instaurée par les nouveaux modèles.
Comme vous l’avez compris, Peugeot est fière de son histoire. D’ailleurs si le nouveau logo vous parle c’est surement parce qu’il a brièvement été utilisé dans les années 60. Décidemment, le néo-retro a vraiment la côte !

Peugeot 308 : une face de félin

Face de félin

Comme vous l’avez compris, les designers Peugeot n’ont pas dessinés des crocs et des griffes de petit chaton ! Non, non, il s’agit bien d’un lion, l’emblème de la marque. La rupture avec la 308 II est brutale ! La nouvelle Peugeot 308 sent la testostérone à plein nez ! La face avant est agressive, les feux sont effilés vers la calandre et les crocs (feux de jour) viennent terminer ce « regard » féroce. La forme du capot, plus long et plus bas, vient renforcer cette image d’agressivité, comme si finalement le lion aller rugir ! Bien sûr je ne parlerais pas de ce superbe coloris Vert Olivine (teinte gratuite) que je trouve superbe. Cette teinte vient asseoir ce look féroce et dynamique !

Nouvelle Peugeot 308 une face avant féroce

Une allure sculptée pour séduire

Cette dynamique d’agressivité se poursuit sur les côtés de cette sauvage nouvelle Peugeot 308. Les traits de styles sont saillants tout en étant courbés, ce qui permet d’épouser les formes de la carrosserie avec finesse. Tout cela réuni lui donne un caractère unique à l’auto tout en lui assurant une allure séduisante.
A noter, le petit rappel du logo sur les ailes avant pour les finitions haut de gamme, GT et GT Pack, ça c’est classe !

Côté sculpté et design Peugeot

Un arrière musclé !

L’arrière n’est pas en reste non plus : du muscle, du muscle ! Les hanches larges, qui reprennent légèrement l’esprit de la 308 II, sauf que la différence ici c’est que les plis sont marqués et les formes sont assumées. Les feux arrières très fins, représentant les griffes de la bête et sont reliés par un bandeau noir. C’est la mode des bandeaux me direz vous, sauf qu’ici il n’est pas lumineux. En effet, il s’agit ici d’un effet de style pour concentrer le regard sur les feux stop / clignotants en formes de griffes. Moins enthousiasmant, les feux de reculs et les feux antibrouillard intégrés au bas du pare choc à côté des fausses sorties d’échappement. Après tout il fallait bien trouver une fausse note !

Arrière nouvelle Peugeot 308

Quand je vois le nombre de personnes qui ont suivi du regard cette nouvelle Peugeot 308, je me dis que le design global de la voiture est vraiment réussi. Était-ce des regards de désirs ou de dédain… Je penche plutôt pour la 1ère option, les ventes nous le confirmerons surement.

D’ailleurs, pour avoir un autre avis : Victor de la rédac’ a eu l’occasion de rencontrer la bête lors de sa présentation en mars dernier. Premières impressions, premiers avis : n’hésitez pas à y jeter un oeil.

Et l’intérieur dans tout ça ?

Maintenant que vous êtes incollables sur le design et le blason de cette nouvelle Peugeot 308, il est temps de parler de l’intérieur.

Bienvenue à bord de la Peugeot 308

La montée en gamme est bien présente et Peugeot a mis le paquet pour talonner sérieusement les territoires des premium comme les modèles de la marque DS, par exemple la DS4. Les traits de design sont francs donnant un réel dynamisme à l’intérieur. La sobriété reste tout de même de mise avec peu de couleurs. Exception faite sur le dessus de la planche de bord avec des surpiqûres couleur carrosserie, des bandeaux LED au niveau des portières. L’utilisation de matières et textures différentes : glossy, alu brossé, effet carbone permet de casser la monotonie de l’intérieur. Vous l’aurez compris, cette nouvelle Peugeot 308, montre une montée en gamme évidente. Les matériaux utilisés : plastiques moussés, cuir, feutrine… permettent de se sentir réellement bien dans cette 308. Les sièges mêlant cuir et tissus sont d’un maintien et d’un confort réel.

Console centrale : comme un air de déjà vu !

Même si Peugeot veut avoir un style unique dans son identité, il faut tout de même reconnaître que l’intérieur, plus précisément la planche de bord a quelques airs d’Audi A3. D’ailleurs ce design ne serait-il pas à la mode ? Quand je vois l’intérieur de la nouvelle Renault Megane, prévue début 2022, il y a de quoi se questionner.

Console centrale Peugeot 308 2021

Le bloc central du tableau de bord se compose d’un écran tactile 10’’ HD qui permet d’accéder aux fonctions basiques de l’auto : climatisation, radio, GPS, paramétrage et informations de conduite. L’utilisation se veut réactive, simple et intuitive, même si le tout tactile peut être agaçant quand on ne vise pas le bon bouton. Sur la version essayée, la finition haut de gamme GT Pack : l’écran est complété d’une grande ligne de tuiles tactile, appelée les i-Toggles, qui se trouve au-dessus du piano de touches regroupant les commandes de climatisation et températures. Les i-Toggles permettent un réel confort dans l’utilisation de l’infodivertissement avec un accès rapide au menu personnalisé.

i-toggles virtuel commande

Nouvelle Peugeot 308 : équipé de l’emblématique i-Cockpit

l’emblématique i-cockpit peugeot

Peugeot se démarque de ses concurrents depuis quelques modèles avec le fameux i-Cockpit. Si vous ne le connaissez pas encore, il se compose : d’un volant compact, d’un combiné tête haute et d’un grand écran tactile tourné vers le conducteur. C’est l’équipement phare de la marque au lion.

i-Cockpit : une habitude à prendre !

J’avoue avoir toujours eu un temps d’adaptation lors d’un essai Peugeot. Il faut vraiment s’habituer à ce petit volant qui l’air de rien change nos habitudes de conduite. J’ai dû régler le volant assez bas pour voir les compteurs. Et pourtant, la posture inconfortable du début devient rapidement très confortable. Le volant compact permet d’avoir une position optimale des épaules et du haut du corps, ainsi que des mains. Le combiné tête haute porte bien son nom. Il regroupe toutes les informations dans l’axe de conduite, ce qui permet d’être concentré sur la route. D’ailleurs, à partir de la finition GT, l’écran passe à la 3D. A noter que les informations affichées sont totalement personnalisables.

Nouvelle Peugeot 308 : les aides à la conduite

« Le plaisir de conduire, plus que jamais ! » voilà la promesse Peugeot pour cette 308 édition 2021. La nouvelle Peugeot 308 s’équipe de nombreuses aides à la conduite et à la manœuvre pour renforcer le confort et la sécurité avec notamment : nouvelle caméra de recul, aide au stationnement à 360°, surveillance d’angle mort longue portée. Elle est aussi équipée de la conduite semi-autonome avec : le régulateur de vitesse adaptatif, le maintien actif dans la voie. De ce côté, pas de surprise, la nouvelle Peugeot 308 s’aligne aux équipements et aux technologies du marché.

Sur la route : plaisir de conduire, réellement plus que jamais ?

Pour reprendre l’une de promesse marketing de la marque au lion, je peux vous dire qu’il ne s’agit pas que d’une promesse.

Plaisir de conduire

Pour rappel, la version d’essai de cette nouvelle Peugeot 308 est : l’hybride rechargeable 225 ch en finition haut de gamme : GT Pack. Dès la prise en main, en mode 100% électrique, les premières impressions sont excellentes. Ce silence permet de se concentrer sur sa conduite et de déceler chez cette nouvelle lionne, le moindre faux pas. J’ai cherché, je n’en ai trouvé qu’un : l’accélération en mode 100% électrique, trop peu énergique à mon goût pour effectuer un dépassement ou se lancer sur l’autoroute. A noter que l’autonomie en 100% électrique est d’environ 60 km, ce qui permet d’optimiser les trajets urbains : zéro émissions de CO2 et zéro goutte d’essence.

Freinage régénératif : optimisation de la batterie

Le freinage régénératif est également disponible en phases de freinage et de décélération pour recharger partiellement la batterie et accroître l’autonomie en électrique. J’ai trouvé que l’utilisation de ce mode permettait d’avoir une réelle sensation de frein moteur, très utile en ville ou en descente. Ce mode permet vraiment d’optimiser sa conduite et surtout son freinage.

Où est l’âme GTI ?

Quant au mode hybride, il offre un très bon compromis de conduite en milieu urbain mais pas que. C’est d’ailleurs ce mode là que j’ai privilégié lors de mon essai. A vrai dire le mode Sport, n’a pas vraiment d’utilité. Je n’ai pas trouvé ce mode là très excitant. La voiture reste la même et ne change pas réellement de comportement, c’est un peu décevant. En effet, je pensais que le mode Sport allait faire rugir l’âme de GTI qui sommeille dans toute Peugeot (ou presque). Tout ce que j’ai entendu c’est le petit 1.6 THP hurler. L’utilisation du moteur thermique seul gâche un peu la fête.

Un peu gourmande cette hybride !

Un félin a un fort appétit, et ça se voit. A la fin de l’essai, après un parcours mixte, autant sur les routes que sur les modes de conduite, la consommation indiquée est de 6,1 L/100km, pour environ 100km parcourus. J’aurais attendu un chiffre bien en dessous, puisque sur le papier, la consommation en cycle WLTP mixte est annoncée à 1,2 L/100km. On en est bien loin !

Peugeot 308 un peu groumande

Nouvelle Peugeot 308 : un réel plaisir de conduite

Il faut quand même le reconnaître, cette nouvelle Peugeot 308 est un réel plaisir à conduire. Dynamique et confortable : voilà deux mots qui pourraient résumer la conduite de la 308. Le châssis est excellent et permet une tenue de route parfaite. Avec ses 1 700 kg, la 308 se montre docile et plaisante sur toutes les routes. Le train avant est précis, solide et sécurisant. Elle ne connait pas les sous-virages ni les mouvements de caisse. Bien sûr, il s’agit d’une berline compacte avec une garde au sol basse et des suspensions fermes sans être « tape cul ». Tout est très bien équilibré et offre un véritable confort de conduite sur les routes de l’arrière-pays niçois.

Peugeot 308 un plaisir de conduire sur toutes les routes

Et si je rajoute à cela la boîte e-EAT8, c’est la cerise sur le gâteau, l’article peut s’arrêter là ! Cette boîte est d’une réactivité et d’un confort réel. Coup de cœur sur le sélecteur qui est d’une utilisation infantile et tombe parfaitement sous la main pour les manœuvres.

Coup de coeur sur le sélecteur de la boite EAT8

D’ailleurs en parlant de manœuvres, le rayon de braquage est court ce qui permet une fluidité et une aisance très convaincantes lors de manœuvres. Tout cela renforcé par une visibilité périphérique optimale.
En résumé, oui cette nouvelle Peugeot 308 est un réel plaisir de conduite.

Et la concurrence ?

La nouvelle Peugeot 308 va devoir se faire une place entre la Volkswagen Golf, la Renault Mégane, l’Audi A3 mais aussi la Citroën C4, la BMW Serie 1, Seat Leon et j’en passe ! Mon petit doigt me dit qu’une de ces concurrentes sera à surveiller : la nouvelle Opel Astra. Appartenant elle aussi au groupe Stellantis, elle devrait partager pas mal d’éléments avec la 308, affaire à suivre.

Concurrence Peugeot 308

D’une manière générale, la nouvelle Peugeot 308 tire son épingle du jeu par un design et une identité visuelle assumée, rien à voir avec l’ambiance allemande. D’un point de vue motorisation, les différentes concurrentes se valent plus ou moins, chacune arrive à marquer des points.

Tarifs de la Peugeot 308

Peugeot propose 5 finitions de sa lionne : Active Pack, Allure, Allure Pack, GT, GT Pack. Et plusieurs motorisations : Hybrid (180 et 225), PureTech (110, 130), BlueHDI (130).

Nouvelle Peugeot 308 hybrid 225 finition GT Pack haut de gamme

L’entrée de gamme : Active Pack, est disponible à partir de 24 800 € (PureTech 110). Sur ces premières finitons, la version Hybrid est disponible uniquement en 180 ch et à partir de 36 800 €. Malgré un look extérieur moins attractif dans cette finition, la dotation de série en équipements reste un bon rapport qualité/prix.
Sur le modèle essayé en finition GT Pack, Hybrid 225, les prix s’envolent et approche les 45 000€. Dans cette finition, la nouvelle Peugeot 308 est très bien équipée et bénéficie même d’un toit ouvrant.

Des taris attractifs et une large gamme

Finalement, par rapport aux fameuses concurrentes allemandes, la 308 se positionne plutôt bien niveau tarif. A finition et options équivalentes, l’Audi A3 TFSI e (1.4 204 ch S tronic 6) et la Golf GTE (1.4 eHybrid 245 ch DSG 6) sont 2 à 3 000 € plus chers. La nouvelle Peugeot 308 a de quoi marquer son territoire !

Nouvelle Peugeot 308 : le bilan !

Essai nouvelle Peugeot 308 bilan

Nouvelle Peugeot 308 : nouvelle ère. Finalement, cette nouvelle génération de la 308 marque un véritable tournant pour la marque. Tout d’abord d’un point de vue stylistique puis d’identité. C’est avec cette nouvelle stratégie que la marque au lion souhaite s’imposer dans la jungle des berlines compactes. La reine de la savane saura-t-elle conquérir nos routes et le cœur des clients ? En tout cas, elle a toutes ses chances. Le design féroce de cette 308 ne laisse pas indifférent, et au vu des nombreux 508, 2008, 208 et 3008 déjà sur nos routes, il y a fort à parier que la 308 aura le même succès. Les quelques points négatifs du véhicule sont largement compensés par la longue liste de ses qualités. Futur best-seller de la marque ? Le temps nous le dira !

La nouvelle Peugeot 308 Hybrid 225 e-EAT8 en chiffres

Dimensions techniques nouvelle Peugeot 308

Vous trouverez ci-dessous les caractéristiques techniques de la nouvelle Peugeot 308, ou devrais-je dire du féroce félin !

Mensurations de la bête :
Longueur : 4,367 m
Largeur : 1,852 m
Hauteur : 1,441 m
Empattement : 2,675 m
Volume coffre : 361 L
Poids : 1 603 Kg
Moteur thermique :
Cylindrée : 1 598 L
Nombre de cylindres : 4 en ligne
Puissance administrative : 10 CV
Norme de dépollution : EURO 6d EU
Batterie :
Technologie : Li-Ion
Capacité batterie / Puissance batterie : 12,44 kWh / 100 kW
Autonomie électrique WLTP mixte : 59 km
Autonomie électrique WLTP City : 68-69 km
Performance motorisation hybride
Puissance maximum : 165 kW / 225 ch
Couple maximum cumulé : 360 Nm
0 à 100 km/h : 7.6 s
Vitesse max : 235 km/h

Essai : Nouvelle Peugeot 308 hybrid 225

8.5

8.5/10

On aime

  • L’identité de marque assumée
  • Le design extérieur féroce et unique
  • Le confort global
  • Le i-Cockpit et les équipements technologiques

On aime moins

  • La console centrale « déjà vu »
  • Le mode Sport qui manque d’esprit GTI
  • Le PureTech un peu trop bruyant