Alfa_Romeo_Giulia_et_Stelvio_MY2020_le_retour_en_force
Essais

Alfa Roméo Giulia et Stelvio MY2020 : le retour en force ?


110 ans, ça se fête !

Alfa_Romeo_Giulia_Stelvio_MY20

Est-ce une pure coïncidence de la part de la marque Italienne de fêter ses 110 ans avec un face-lift de sa berline Giulia (sortie en 2016) et de son SUV Stelvio (apparu en 2017) ? En tous cas, Alfa Roméo n’a pas voulu attendre 2021 et l’arrivée de son nouveau SUV le Tonale pour faire un restylage de ses deux modèles ! Et c’est une bonne chose. En effet, et même s’ils ont été globalement salués par la critique, ces deux modèles ne rencontrent pas forcément le succès commercial escompté.

Alfa_Romeo_Giulia_Stelvio_dos

Il faut dire que face à des concurrentes comme les BMW Serie 3Audi A4 et autres Mercedes Classe C pour la Giulia, ou les Land Rover Evoque, Audi Q5 (et j’en passe…) pour le Stelvio, il était temps pour Alfa Roméo de se mettre au goût du jour ! Ces versions restylées marquent-elles un réel retour de la marque au Biscione sur ces deux segments ultra-concurrentiels ? Délicate question à laquelle je compte bien répondre !

Une remise en question évidente

Alfa_Romeo_Gamme_Couleurs

Avec l’âge, il parait qu’on s’assagit… Il semblerait qu’Alfa Roméo ait pris en compte les retours de la presse et de la clientèle. Dans la liste des reproches : manque de rangement, qualité des matériaux perfectible, système d’infodivertissement en retard, absence des aides à la conduite. Fort de ces remarques, Alfa propose une version MY20 enrichie des dernières technologies. La marque optimise aussi l’habitacle, et simplifie sa gamme.

Alfa_Romeo_GT_avec_Giulia_Stelvio

Une question se pose : ces nouvelles versions sont-elles vraiment concluantes ? Bien qu’étant une Alfiste convaincue (dans mon garage trônent en effet un coupé GTV de 1996 et une GT de 2005), j’ai essayé d’être totalement objective lors de mon essai. Promis juré !

Restylage ou mise à jour ?

Alfa_Romeo_Stelvio_Giulia_Profil

Première chose, il faut vous avouer qu’il ne s’agit pas réellement d’un face-lift. En effet, Alfa Roméo n’a pas touché au design extérieur de sa Giulia et de son Stelvio. Je ne vous parlerais donc pas de l’esthétique de ces deux modèles. Vous pouvez retrouver l’essai complet de la Giulia, ici et celui du Stelvio, là !

Quelles sont les améliorations ?

Alfa_Romeo_Stelvio_Giulia_Gamme

Comme évoqué précédemment, les améliorations apportées aux versions 2020 de la Giulia et du Stelvio concernent la vie à bord mais pas seulement. En effet, Alfa a revu la structure de sa gamme, les coloris et les motorisations. De nouveaux systèmes de conduite équipent la Giulia et le Stelvio, dont la conduite autonome ADAS de niveau 2 ! En clair, Alfa Roméo y est allé fort pour remettre sa berline et son SUV au goût du jour !

Stelvio et Giulia : un intérieur redessiné

Alfa_Romeo_Giulia_Intérieur

Il faut avouer que les Italiens ont quand même un bon savoir-faire pour réaliser de beaux intérieurs ! Mais il est vrai que ce n’était pas suffisant ! Sur les nouvelles versions, la console centrale a été complètement redessinée. Pourquoi la redessiner ? Tout simplement pour l’adapter aux besoins des clients : compartiments de rangement plus grands et recharge par induction, par exemple.

Des matériaux de meilleure qualité

Niveau matériaux, il y a une nette amélioration. Le combo cuir, plastiques moussés, effet carbone… de l’intérieur de ma version d’essai (finition « Sprint ») offre un aspect réellement agréable à l’œil et au toucher. Pour le coup je retrouve l’ambiance alliant classe et sportivité qu’on peut retrouver sur les anciens modèles phares de la marque Milanaise.

Alfa_Romeo_Giulia_Places_arrieres

Le levier de vitesse s’habille d’un revêtement en cuir, et ça, c’est vraiment la classe à l’Italienne ! Beaucoup de concurrentes proposent des intérieurs, certes très bien travaillés, mais avec beaucoup trop de plastiques glossy. C’est donc là qu’Alfa Roméo fait la différence !

Alfa_Romeo_Giulia_levier_vitesse

Le volant a également évolué pour prendre en compte le dispositif de conduite autonome. Chaque finition reçoit des matériaux et des détails spécifiques : cuir perforé ou lisse, reflets brillants ou chromés. Lors de mon essai, j’ai trouvé ce volant très ergonomique. Le toucher est bon et les matériaux très agréables. Seul petit bémol : les palettes. Elles sont fixes et très grandes, ce qui n’a pas rendu la prise en main facile. En effet, pour atteindre les commodos du volant, il faut avoir des doigts longs ! Bref, il s’agit surement d’une habitude à prendre.

Alfa_Romeo_Giulia_Volant_Cuir

Par contre, et vous allez peut-être me dire que je ne suis pas objective, mais voir trôner un petit drapeau italien sur la console centrale, les compteurs en Italien, le logo Alfa Roméo en relief sur le cuir des appuie-tête des sièges avant, avouez qu’il y a de quoi être transporté au pays de la Dolce Vita ! A son volant, une ambiance se dégage, nous ne sommes pas dans une auto banale.

Des Alfa Romeo enfin connectées !

Alfa_Romeo_Giulia_Stelvio_infodivertissement

A 110 ans, il était temps pour la marque au trèfle de rentrer dans le 21e siècle ! Vous retrouverez ainsi de série un écran tactile de 8.8’’, incluant le nouveau système d’infodivertissement. Deux niveaux de widgets sont proposés sur l’écran, l’un pour personnaliser l’interface, et l’autre pour un accès direct aux différentes fonctions. Même si Alfa n’a pas révolutionné le système, la prise en main reste intuitive, et l’interface homme-machine est simple à comprendre.

De plus, grâce à Apple CarPlay et Android Auto, les Giulia et Stelvio MY20 sont enfin connectées à votre smartphone. D’ailleurs en parlant de connectivité, les éditions 2020 bénéficient de l’Alfa Connected Services : outil qui permet une connectivité embarquée avancée. Vous pourrez ainsi contrôler à distance plusieurs fonctions du véhicule via votre smartphone. Alors certes, il n’y a rien de révolutionnaire car la plupart des concurrents proposent ce genre de services, mais il était essentiel pour Alfa Roméo de se mettre à la page !

Des aides à la conduite enfin présentes !

Alfa_Romeo_Giulia_statique_vue_avant

A leur sortie, la Giulia et le Stelvio ne proposaient pas les dernières aides à la conduite, contrairement à leurs concurrentes… Une erreur stratégique qui a beaucoup coûté à Alfa Roméo ! En effet malgré les qualités indéniables de sa berline et de son SUV, elles ne se sont pas aussi bien vendues qu’espéré !

Qu’à cela ne tienne, les Giulia et le Stelvio édition 2020 sont désormais équipées de tout un tas d’aides à la conduite : détection active des angles morts, aide au maintien de la trajectoire, détection de fatigue du conducteur, reconnaissance des panneaux, régulateur de vitesse intelligent… Ce qui leur permet de réellement concurrencer les autres modèles de leurs segments respectifs.

Alfa_Romeo_Angle_mort

Les nouvelles Alfa Roméo Giulia et Stelvio MY20 marquent également le lancement de la conduite autonome de niveau 2. Développés en collaboration avec Bosch, ce niveau 2 de conduite autonome permet au conducteur de laisser la voiture contrôler l’accélérateur, les freins et la direction dans certaines conditions spécifiques.

Alfa_Romeo_Stelvio_aide_a_la_conduite_niveau_2

Même si j’ai encore du mal avec toutes ces aides, il faut admettre qu’elles sont très bien abouties, et qu’elles permettent réellement d’être dans une auto sécurisante et confortable.

Pour les puristes de la marque Italienne comme moi, soyez rassurés, toute cette panoplie d’aides n’altère en rien le plaisir de conduite. Vous pouvez bien sûr les désactiver !

Une gamme simplifiée

Amfa_Romeo_Giulia_Sprint

Les gammes Giulia et Stelvio MY20 passent de 9 finitions disponibles à 5 ! En résumé, l’offre « 4 cylindres » débute avec la finition « Base » pour évoluer vers la finition « Super » qui est le cœur de gamme. La finition « Ti », plus élégante et axée Grand Tourisme, remplace les précédentes « Executive » et « Lusso ». L’esprit sportif est quant à lui mis en avant sur les finitions « Sprint » et « Veloce ». Les versions « Quadrifoglio » évolueront quant à elles courant 2020.

Des références à la tradition Alfa Romeo

Alfa_Romeo_histoire_passion_tradition
©Foto Marco Alpozzi/LaPresse 06 Novembre 2019 Bari, Italia

Sur ces versions 2020, Alfa Roméo renoue avec la tradition par des coloris historiques ! Le but de cette stratégie : exprimer de nouvelles émotions étroitement liées à l’histoire de la marque Italienne. Ainsi, vous pourrez découvrir 4 catégories de couleurs : « Competizione » pour faire référence à la tradition sportive, « Metal » pour l’aspect dynamique, « Solid » pour le côté accessibilité tarifaire et pour finir « Old Timer » pour évoquer l’héritage de la marque au Biscione ! A croire que le slogan d’Alfa Roméo « La meccanica delle emozioni » prend ici tout son sens.

Les améliorations mécaniques

Alfa_Romeo_Giulia_arrière_route

Pour se conformer aux nouvelles directives européennes, Alfa Roméo a travaillé sur l’amélioration des émissions de CO2 pour ses moteurs essence, avec une réduction de l’ordre de 6 % à 8 %. Au niveau puissance, c’est essentiellement les moteurs diesel qui évoluent, pour gagner 10 ch sur les modèles milieu de gamme : 160 ch et 190 ch.

Stelvio et Giulia : des tarifs toujours premium

Alfa_Romeo_Gamm_Stelvio_Giulia

Alfa Roméo a équipé ses nouvelles Giulia et Stelvio des dernières technologies, mais n’a pas augmenté ses prix. Selon les dires de la marque, il semblerait que sur certaines configurations le client fasse même des économies.

Ainsi, vous pourrez vous offrir une Giulia diesel 2.2L 136 ch AT8 bénéficiant des dernières technologies à partir de 36 700€. Pour un Stelvio
2.2L Turbo 160 ch AT8, comptez 41 500 €. Pour les versions « Veloce », 2.0L Turbo 280 ch AT8, il faudra compter un budget de 59 400€ pour la Giulia. Pour le Stelvio avec la même motorisation, prévoyez environ 62 600€.

Même si les tarifs sur ces segments sont toujours en hausse, ceux pratiqués par Alfa Roméo restent élevés. Malheureusement, il faut reconnaître qu’Alfa ne jouit pas de la même aura qu’Audi ou BMW…

Un restylage attendu et réussi !

Alfa_Romeo_Vue_ensemble

C’était la question initiale : ce cru 2020 des Giulia et Stelvio a-t-il les capacités de détrôner les Allemandes, et ainsi permettre au trèfle de reprendre des couleurs ? La réponse est un oui presque total. La marque Italienne a en effet su écouter les critiques formulées contre ses anciennes versions, et rend aujourd’hui une copie presque parfaite. Le traitement des matériaux des intérieurs est plus premium, la connectivité à bord est optimale, et les aides à la conduite sont d’une efficacité prouvée. Surtout, les Giulia et Stelvio MY2020 possèdent un petit je ne sais quoi que ses rivales ne possèdent pas forcément, à savoir un charme très Italien, et un plaisir de conduite de très haut niveau. Tout cela permet à Alfa Roméo de proposer une mise à jour de très bonne facture. J’ai déjà hâte de découvrir la version « Quadrifoglio » !