Ford Fiesta ST, le retour de la revanche

Chez Blog-Moteur, pas un des rédacteurs n’a jamais essayé une Ford Fiesta ST. On est tous revenu avec les yeux écarquillés en se demandant quel était cet ORNI (Objet Roulant Non Identifié) venu tout droit des années ou les hommes avaient des poils sur le torse et des chaines en or autour du cou en arborant fièrement le porte-clé de leur auto sportive sur la table. Oui cette phrase peut choquer mais à l’heure du tout lissé, du politiquement correct, la nouvelle Ford Fiesta ST vient donner un coup de pied dans la fourmilière et la bien pensance. Finis le conformisme, place à une bombinette tout droit sortie des années 80 avec son lot de testostérones à tous les étages!

Crédit photo : Ugo Missana

Encore plus mieux

Le verdict est déjà donné alors? Et bien pas tout à fait, beaucoup de choses ont changé sur cette nouvelle Fiesta ST. Si vous ne connaissez pas cette 7e génération, je vous invite à parcourir l’essai réalisé par Quentin en pleine pampa espagnole. En ce qui nous concerne aujourd’hui, il s’agit de la version ST développée par Ford Performance. À l’instar de la Ford Fiesta ST que j’avais pu découvrir au Mans Classic en 2014 et la Fiesta ST200 dont Mathias était totalement tombé amoureux, la Fiesta ST cuvée 2018 ne laisse pas indifférent. Plus racée, que le modèle non sportif, l’avant est beaucoup plus agressif. Mention spéciale à ses jantes en alliage de 18 pouces, respirant allègrement un style rétro des 80’s.

L’arrière est en revanche plus classique. On remarquera, toutefois, un béquet, un spoiler arrière et la double sortie d’échappement à clapet qui vous gratifiera de nombreux éternuements lors des différentes décélérations.

L’intérieur de cette Ford Fiesta ST, flatte la rétine. Il existe deux types de finition sur la nouvelle Fiesta ST : la Fiesta ST Pack et la Fiesta ST Plus, pack un peu plus embourgeoisé. De série vous bénéficierez de siège baquet Recaro du plus bel effet. Alcantara, tissus ou cuir selon la finition demandé mais Recaro quand même! La finition est honorable avec des plastiques moussés et un assemblage respirant le sérieux. Un écran de 4,2″ est présent dans le combiné d’instrumentation. Vous y retrouverez toutes les informations nécessaires comme le mode de conduite sélectionné, la consommation ou bien encore l’option Launch Control. Au centre et toujours de série un écran tactile de 6,5″ (8″ sur la ST Plus) avec SYNC 3, App Link, Apple Car Play et Android Auto raviront toutes les personnes ne pouvant se passer de leur smartphone. 6 haut-parleurs sont également présents avec la possibilité de bénéficier d’un système audio Bang&Olufsen (9 haut-parleurs et 1 caisson de basse) sur la ST Plus.

Sur route!

Lors de la découverte de la Ford Fiesta ST, nous avions deux types de roulage disponible. L’un était sur route et l’autre sur circuit. Étant donné que nous étions au circuit du Castellet, autant vous dire que les routes avoisinantes sont un vrai plaisir pour les yeux mais aussi pour les autos. Avec Hugo, nous sommes donc partis à l’assaut du Pic de l’espigoulier, réputé pour ses virolos et ses épingles serrées. Eh bien nous n’avons pas été déçus! Dès lors que l’on démarre la petite Fiesta ST, le son rauque provoqué par la double sortie d’échappement flatte les esgourdes. Une fois en marche, j’ai été très surpris par la pédale d’embrayage à empattement court, très court même! Le combo boîte de vitesses à levier court et embrayage à course limité donne directement le ton. 3 modes de conduite sont proposés. Mode Normal, Sport et Track. Il vous sera possible de faire des départs canon grâce au mode Launch Control, hérité de la Ford Focus RS. On est dans une vraie sportive dans cette Fiesta ST ou le cocooning n’est pas vraiment au programme. Une fois les routes dégagées, je peux enfin voir ce que le nouveau moteur 3 cylindres EcoBoost de 200ch à dans le ventre….

Crédit photo : Ugo Missana

C’est tout simplement incroyable! Premier moteur 3 cylindres de la gamme Ford Performance, il est plein à tout régime. On aurait pu croire à un bas régime un peu mollasson comme bon nombre de 3 cylindres mais il n’en est rien. La Fiesta ST abat le 0 à 100 en 6,5 secondes et peut atteindre une VMAX de 232 km/h. Côté sensation, la direction a été recalibrée pour être encore plus incisive. J’ai l’impression de retrouver les sensations perçues au maniement de la dernière Audi R8 V10 Plus.

Credit Photo : DPPI

Côté châssis, les suspensions arrière revues, développées et brevetées par Ford Performance, donne un véhicule encore plus réactif. Mais je vais mieux m’en rendre compte sur circuit, puisque cette bombinette de Fiesta ST n’a pas encore livré tous ses secrets….

Sur Circuit!

Comme je vous l’ai dit plus haut, nous étions au circuit du Castellet, Ford étant le partenaire des 10 000 Tours du Castellet, ce qui m’a permis d’apprécier pas mal de jolies modèles ! Entre les différents plateaux, des sessions étaient réservées afin que les particuliers puissent prendre la piste et découvrir le nouveau tracé du circuit Paul Ricard et son nouveau revêtement spécial pour la F1. Vous croyez que la nouvelle Ford Fiesta ST aurait été découragée par ce long tracé ultra-rapide ? Et bien non, pas du tout!

Après 3 séances de 2 tours, j’ai pu me rendre compte du véritable potentiel de cette Pocket Rocket comme l’ont surnommé les Grands Bretons. Son moteur toujours aussi coupleux (290 NM) son train avant toujours aussi incisif mais aussi sa grande agilité grâce à son tout nouveau différentiel à glissement limité l’équilibre parfaitement. Vous avez bien lu, pour la première fois, la Ford Fiesta ST possède un différentiel. Différentiel proposé de série sur la version ST Pack et en option sur la version ST Plus. Le mode Track libère la Fiesta ST et permet de profiter de son coté joueur. Il n’est pas rare de se retrouver sur 3 roues en toute sécurité tant la voiture est parfaitement équilibré. Le seul réel défaut, si l’on doit en cité un, ce sont les freins qui même hors circuit, m’ont paru un peu faiblards, quand bien même nous ayons affaire à 4 disques ventilés de 278 mm à l’avant et 253 mm à l’arrière. Et c’est vraiment pour trouver quelque chose à redire!

Crédit Photo : DPPI

Conclusion

Alors, cette nouvelle génération de Fiesta ST est-elle celle que les puristes attendent? Indéniablement OUI. Les puristes de la marque verront que leur idole a encore progressé, gagné en maturité pour atteindre un niveau de performance assez bluffant. Le différentiel lui apporte une meilleure stabilité et une meilleure reprise en sortie de virage. Le 3 cylindres EcoBoost impressionne par ses performances dignes des plus robustes des 4 cylindres. Pour tout vous dire, Ford Europe nous a même proposé d’essayer le premier modèle de Ford Focus RS afin de montrer que sa petite ST jouait jeu égale avec sa grand-tante!

Proposée à partir de 23 200€ TTC en ST Pack, la Fiesta ST est sportive, très sportive, même en mode normal vous n’aurez pas la voiture de monsieur tout le monde entre les mains. Pour avoir essayé la nouvelle Polo GTI, qui pour le coup est extrêmement polyvalente à défaut d’être une vraie sportive, la Ford Fiesta ST, quant à elle, mise tout sur son côté nerveux et sportif. Une vraie descendante des GTI de l’époque qui ne faisaient pas dans le chichi, bref la digne héritière des X2RI. Bravo et merci Ford de proposer de tel modèle en 2018!

J’ai aimé :

  • Son moteur 3 cylindres EcoBoost pleins tout le temps
  • Les sieges Recaro de série
  • La précision de la direction mais…

J’ai moins aimé :

  • …attention sur route déformée à haute vitesse
  • Un freinage un tantinet faiblard
  • Bonjour monsieur le concessionnaire, c’est pour un devis… 🙂