Essais

Essai : DS 3 CROSSBACK : Le luxe à la française !


Le petit SUV premium français !

Essai DS 3 Crossback - vue arrière

Après le DS 7 Crossback, le DS 3 Crossback vient enrichir la gamme de SUV de la marque DS. Ce petit SUV premium de 4,12 mètres place DS dans la cour des leaders du segment. Le Q2 de chez Audi et la Countryman de MINI, ont du souci à se faire ! D’ailleurs, avec ce 2ème SUV, les ambitions de DS Automobiles sont claires : accélérer le développement de la marque dans le monde.
Pour cela, la marque premium du Groupe PSA met en place de nombreux moyens pour développer sa gamme et ainsi s’adapter aux nouvelles contraintes et tendances du marché. DS propose d’ores et déjà le DS 3 Crossback en version 100% électrique : le DS 3 Crossback E-Tense.

Un design synonyme de haute couture à la française !

« Waou, sacré design ! » voilà ce que je me suis dit lorsque j’ai vu le DS 3 Crossback pour la première fois. Doté d’une silhouette galbée et de grandes roues, ce SUV compact arbore un style moderne et raffiné. Le design est pour moi très réussi, même si certains éléments peuvent ne pas plaire.

Calandre vue rapprochée

Le positionnement premium se voit clairement à l’extérieur par des détails réellement haut de gamme. Capot moteur nervuré, calandre DS WINGS imposante et emblématique en noir mat ciselée et sculptée avec des pointes chromées, pavillon de toit flottant, poignées de porte chromées affleurantes, des optiques étirées bénéficiant de la dernière technologie DS MATRIX LED VISION, tels sont ses atouts !

Sur les côtés, les designers ont opté pour un style très marqué avec l’aileron de requin au niveau des vitres arrières qui malgré son côté audacieux donne une impression de confinement une fois à l’intérieur.

Essai DS 3 Crossback - Vue arrière éloignée

L’arrière m’apparait très agressif avec ses épaules larges ! Les deux feux sont fins et reliés par un bandeau noir pailleté texturé sur la version essayée et chromé sur certaines finitions avec la signature CROSSBACK. J’ai apprécié retrouver deux véritables sorties d’échappement chromées, au niveau du diffuseur, qui donnent un côté sportif à ce SUV. Exit les fausses sorties en plastiques en vogue ces derniers temps !

Véritable pot échappement

Un intérieur chic et branché !

DS 3 Crossback - Intérieur chic et branché

L’habitacle est tout aussi bien réussi que l’extérieur. La planche de bord arbore un style original dont le dessin rappelle très bien le style DS et la calandre de l’auto. C’est sobre et design, sans être triste grâce aux touches glossy noir des boutons. De plus sur ma version d’essai, le cuir Nappa Art Rubis avec des surpiqûres blanches appelées « les points perles » présents sur la planche de bords et sur les panneaux de porte placent réellement le DS 3 Crossback dans le haut de gamme. Les finitions sont travaillées jusque dans le moindre détail.

De nombreux clins d’œil à des marques de luxe françaises sont présents dans cet intérieur. Par exemple, le travail du cuir Nappa sur les sièges est inspiré du bracelet de la célèbremontre Chanel J12 !

Siège inspiration montre Chanel J12

J’ai particulièrement apprécié le bouton de démarrage. Sa forme en losange fait écho aux éléments graphiques utilisés par DS. Une fois à l’intérieur, il clignote en rouge comme une invitation à la conduite !

Console centrale stylisée

Le motif guillochage « clous de Paris » habille avec classe la console centrale. C’est d’ailleurs ici que vous retrouverez, entre autre, les commandes des vitres et le bouton de sélection des modes de conduite. Niveau confort, les sièges avant offrent un excellent maintien.

Essai DS 3 Crossback - Coffre : 350 à 1.050 litres

Le DS 3 Crossback est un SUV compact et cela se ressent dans ses volumes. Il fait 8 cm de moins qu’un Audi Q2 et 18 cm de moins qu’une MINI Countryman. A l’aise pour circuler en ville, sa « petite » taille se répercute sur l’habitabilité des places arrières et sur le volume de coffre, plutôt réduit : 350 à 1.050 litres.
Les places arrières sont confortables, l’espace aux jambes est tout de même réduit, il faut dire que le DS 3 Crossback est l’un des plus courts de sa catégorie. On peut tout de même glisser ses pieds sous les sièges avant sans problèmes. La garde au toit est satisfaisante pour des adultes.

DS 3 Crossback - Habitacle places arrières

Par contre, le design de la carrosserie sur les portes arrières, dont je parlais précédemment, donne réellement une impression de confinement. Pour ma part, c’est vraiment le point noir de ce véhicule.

Habitacle places arrières vue intérieure

L’écran de bord tactile, disponible en 10,3’’, propose un système intuitif avec une interface homme-machine simple. Les utilisateurs d’Apple comme d’Android pourront bénéficier respectivement des fonctions Apple CarPlay et Android Auto.

Habitacle vue avant

Le conducteur retrouve également les informations de conduite sur le combiné numérique 7’’ et sur l’affichage tête haute qui est situé dans son champ de vision. Niveau son, le système audio FOCAL Electra, marque située à St Etienne, permet une qualité acoustique de très bonne qualité.

Un châssis performant et une motorisation adéquate

DS 3 Crossback - Moteur Puretech 155 ch

Le DS 3 Crossback utilise une toute nouvelle plateforme qui est également celle utilisée pour la nouvelle Peugeot 208. Pour cet essai, j’ai pu tester le DS 3 Crossback édition La Première en version Puretech 155 ch, 1,2L, 3 cylindres, boîte 8 rapports.
J’ai pris beaucoup de plaisir à rouler sur différents types de routes, pour tester ses réactions. Le châssis a une bonne rigidité et malgré ses jantes 18’’ le confort n’est pas pénalisé. Le train avant est incisif, la direction est très précise, le passage des vitesses se fait de manière très fluide et efficace.
Il y a très peu de bruits aérodynamiques dans l’habitacle. J’ai apprécié entendre le bruit discret du moteur sur certaines relances. Le moteur boosté par un turbo est énergique (240 Nm de couple). Niveau consommation c’est tout à fait honorable :5,5L en utilisation mixte. Sa puissance est tout à fait acceptable par rapport à son poids de 1 200 Kg.
Bref c’est un parcours presque sans fautes !

Les tarifs du DS 3 Crossback

Vue parking DS Store Marignane

DS est la marque haut de gamme du groupe PSA et cela se ressent dans les prix de vente de ce DS 3 Crossback. Pour ma version d’essai : l’édition La Première Puretech 155 ch est affiché à 41 900 € avec options et accessoires. A noter tout de même qu’il s’agit là d’une version exclusive en édition limitée. L’édition La Première est maintenant uniquement disponible en version 100% électrique (à partir de 46 200 €).
Les autres finitions sont affichées entre 23 900 € (Chic : comprenant notamment déjà de série les poignées de portes affleurantes et les feux LED) et 32 900 € (Grand Chic), sans compter les nombreuses options de personnalisation.
Des prix qui placent le dernier né de la marque DS en opposition directe avec l’Audi Q2 35 TFSI S tronic 150 ch (à partir de 30 610 €) et la Mini Countryman (dès 26 900 €). Si ces derniers n’ont pas le raffinement du luxe à la française, leur réputation n’étant plus à faire en termes d’image, ils pourraient voler la vedette au DS 3 Crossback.

Les plus et les moins du DS 3 Crossback

Vue rapprochée et signature lumineuse

Les points positifs 

  • Design original et séduisant
  • L’aspect luxe à la française
  • La tenue de route
  • Le dynamisme du moteur

Les points négatifs

  • L’impression de confinement à l’arrière
  • La capacité moyenne du coffre
  • Des prix élevés

Le bilan de l’essai

Vue calandre éloignée

Le DS 3 Crossback est une sérieuse proposition de la marque DS pour faire de l’ombre aux marques leader sur le marché des SUV compacts premium. Le travail des ingénieurs DS pour faire du DS 3 Crossback LE SUV compact premium français, en fait presque oublier ses petits défauts. Sa motorisation est convaincante et ses finitions sans défauts.

DS Store Marignane, très bon accueil

Je tiens à remercier l’équipe du DS Store Marignane pour leur accueil. Lors de mon essai, ils m’ont présenté en détail les atouts de ce DS 3 Crossback, et aussi la volonté de la marque d’être LA marque française haut de gamme. Pour le moment, c’est plutôt très bien réussi. En tous cas, je serais bien repartie avec !