Linas-Monthléry ou la gloire de l’automobile

Alors que la saison 2018 a été présentée récemment (nous y étions), Blog-Moteur a participé aux quatre derniers événements se déroulant à l’Autodrome de Linas-Montlhéry ! Il est alors temps de vous raconter ce qui est devenu l’événement majeur : Les Grandes Heures de l’Automobile, édition 2017. Après 5000 personnes lors de la première édition, 8000 l’année passée, voici que ce sont cette fois 16 000 spectateurs qui ont cette année rejoint l’autodrome !  Peugeot France, partenaire de l’événement, nous avait alors gentiment invités. Embarquez avec nous pour une petite visite.

Peugeot pas venu les mains vides … mais venu faire le show !

Dans la continuité de l’an dernier, Peugeot France reste partenaire majoritaire de l’événement. Une occasion rêvée pour la marque au Lion de faire briller ses meilleurs produits, de compétition comme de série, d’hier ou d’aujourd’hui …

Nous retrouvons alors des jolis petits bijoux de compétition bien accompagnés de leurs pilotes favoris : 205 Turbo 16 Evo 2 avec Bruno Saby, 306 Maxi avec Gilles Panizzi, 307 WRC, ayant toutes brillé en Rallye, l’impressionnante 208 T16 Pikes Peak qui a battu tous les records lors de la célèbre Course de Côte de Pikes Peak avec Sébastien Loeb, présent pour l’occasion. Le Dakar n’était pas oublié avec le 2008 DKR et le dernier 3008 DKRMaxi.

Peugeot Sport présentait aussi son dernier jouet : la 308 Racing Cup, remplaçant le regretté RCZ Racing Cup. Une base de 308 GTI, largement radicalisée et avec un 1.6 THP poussé à 308 ch.

Cette année, honneur était fait à la famille 306, avec un nouvel épisode du Concours #MAPEUGEOTRENOVEE (après la 205 l’an dernier), proposant à quelques heureux numéros 306 élues par un jury de se voir rénovés dans les ateliers de l’Aventure Peugeot, musée historique bien connu de Sochaux. Les heureuses élues étaient alors présentes avant rénovation.

Le speaker s’affole : des lions rugissent dans les paddocks ! Place au Show Peugeot … Point commun avec les autos de série, plus le temps passe, plus les autos sont silencieuses et performantes ! Aussi, la 306 Maxi nous régale avec la généreuse sonorité de son 2.0 atmosphérique respirant à pleins poumons à haut régime. Suivait la 307 WRC, qui ne se privait pas de faire fumer la gomme (!) et la récente 308 Racing Cup qui a l’habitude de respirer l’air de Montlhéry.

Mais il semblerait qu’une auto, faisant vibrer les paddocks et la tour de contrôle depuis quelques minutes, ne soit pas encore allée se dégourdir les roues ! Une auto ? Un monstre plutôt ! La 208 T16 Pikes Peak prend en effet doucement sa bonne température de fonctionnement. 875 ch pour 875 kg, et un 0 à 100 en 1,8 s, des performances ahurissantes pour initialement attaquer la montée de Pikes Peak. Pour que le spectacle soit parfait, il fallait bien retrouver la performance d’acteur de pilote de Sébastien Loeb, désormais propriétaire de cette auto ! Un invité spécial pour la journée de samedi, pour le plus grand plaisir des fans, venus nombreux ! Nous aurons même eu l’immense chance d’avoir un échange en petits groupes avec notre héros automobile national … un grand moment ! Sébastien Loeb nous confirmait sa passion indéfectible pour le monde du Rallye, sa discipline-phare (alors qu’il venait d’effectuer des essais avec Citroën Racing ; il devrait réaliser quelques rallyes de la saison prochaine), mais nous confiait aussi son enthousiasme pour le Rallycross. La page du Dakar, ayant permis de jolis résultats et favorisant la promotion des SUVs de la marque, se tourne doucement ; le Rallycross permettant de voir au plus près de la série, une 208 WRX plus compétitive que jamais avec le soutien renforcé de Peugeot Sport l’an prochain. Dans le même ordre d’idée, la 308 Racing Cup est le porte-drapeau image de la gamme 308 à succès, au-dessus de la 308 GTi récemment faceliftée (on en reparle plus bas) ; ses performances ravissent autant les pilotes que la marque, en progression constante !

Envolées fougueuses de son V6 biturbo, mini-explosions à chaque passage de rapport, et bien sûr dynamique de roulage surnaturelle, la 208 T16 fait bien son show !

Le dimanche, ce sera au tour de Grégory Guilvert, pilote en R8 LMS notamment en GT Tour, de maîtriser la bête ! Il la connaît tout aussi bien, voire mieux, étant son pilote-développeur … comme toutes les dernières créations Peugeot Sport, série et compétition ! Pilote humble et sympathique, ne cachant pas son enthousiasme à retrouver ce monstre, aux côtés de Bruno Famin, boss de Peugeot Sport et Gaetan Demoulin, alors responsable communication produits et événements presse.

Un beau panel de 308 GTi facelift, avec son avant remanié (nouvelle calandre et nouveau bouclier) et ses nouveaux équipements technologiques était également en démonstration, lors de sessions de baptêmes sur le 3.405. Une 308 GT Rouge Ultimate jouait fièrement le rôle de Safety-car, rôle qu’elle partageait avec un 3008.

De nombreux exposants …

Peugeot n’était pas le seul à présenter des autos en exposition. Services presse ou concessionnaires avaient alors apporté leurs dernières autos … et quelques (trop rares) anciennes. Voici alors Alfa Romeo avec ses dernières Giulia et Stelvio mais aussi la toujours très charismatique 4C Spider … l’exubérante Montréal .. Honda venait à nouveau à Montlhéry avec ses dernières Civic Type R et NSX. Citons encore Mercedes avec ses AMG GT et GTC et autres Classe S Cabriolet ; Volvo avec ses récentes XC60, S60 Polestar, V90 R-Design / Cross Country ; Land Rover avec ses Discovery et le tout récent Range Rover Velar ou encore Subaru avec son BRZ facelift.

D’innombrables roulages … très divers !

Des anciennes …

Mais Les Grandes Heures ne se limitent pas qu’au statique, oh non ! 🙂 C’est aussi et surtout du dynamique, sur le circuit événements « 3.405 » mixant une partie du routier et de l’anneau. Stars de l’édition précédents, les mythiques autos de rallye de Groupe B étaient à nouveau à l’affiche cette année. 205 T16 Evo 2 explosive, et notamment celle menée de main de maître par Bruno Saby, Audi Quattro et son mythique 5 cylindres, Renault R5 Turbo, Opel Manta ne se privant pas de glisser … Elles faisaient encore le spectacle … surtout de nuit !! Échappements rougissants, voire crachant des flammes : ambiance !

On pense aussi aux majestueuses autos que sont les Ford GT, Ferrari 250 LM, 250 GT SWB, Porsche 550 Spyder, Inaltera du Mans, Lola T70 de David Piper, ou encore de plus « roturières » 911, Mustang (y compris la fameuse « Eleonor ») ou cette craquante 2CV découvrable.

… des GT & supercars modernes …

Les amateurs de plus récentes en avaient aussi pour leur argent avec de belles autos des « Alexmolik Supercar Series » ; l’ami Alexandre, bien connu depuis ses débuts en spotting parisien, organisait alors un plateau exclusif de modernes : Mustang Shelby GT-350 R, F12, 599 GTB, 911 GT2&GT3, GT-R, DB9 Volante, C 63 AMG Coupé Black Series, Corvette C7 … Des autos qui avaient comme les autres diverses sessions de roulage, comme au petit matin du dimanche … Ambiance ! (oui, je le répète … 🙂 )

… des monoplaces et formules …

Les monoplaces étaient également présentes ainsi que quelques protos. On signalait notamment des Formules de France – ancêtres des Formules Renault, également présentes – qui seront les stars d’Autodrome Heritage Festival 2018.

… ou encore des motos !

« Orf, moi je trouve ça d’une fadeur ces choses à quatre roues ! » Eh bien, toi, ami motard, tu avais aussi un spectacle à ton goût ! Anciennes, ou plus modernes, des hurlements extraordinaires d’une MV Agusta  à cette Norton aux trajectoires aiguisées … là encore, un show de qualité ! …

Des invitées de choix …

Voir en vrai une McLaren F1. Folie, n’est-ce pas ? La mythique supercar des années 90 à trois places avant et moteur V12 BMW était bien de la partie, accompagnée par sa descendante hybride V8 biturbo P1. Couleurs et plaques fort similaires ! Un morceau de choix pour cette édition.

Moins exclusives mais aussi plutôt rares, les béhémistes pouvaient se régaler de ces Z8, star néo-rétro jamesbondienne et son V8 de M5 posant à côté de cette très pure 2002 Turbo. Amateurs de records français et de carrosserie sculpturale, vous vous régaliez de cette Voisin …

ça vous dit un petit tour des parkings ?

On parlait d’un Goodwood français ? Voilà qui caractérise un show constructeurs monumental, avec les autos à succès du passé, du présent, de l’avenir … Mais c’est aussi le point de rendez-vous de tous passionnés de cette belle chose qu’est l’automobile. Anglaises, italiennes, françaises, … quelques raretés … mais surtout un généreux melting-pot de tout ce que renferme le monde de l’auto. On vous laisse vous balader dans la galerie, comme on l’avait fait le jour J sur le centre-anneau 🙂

Faisons un zoom sur deux rares (en France) Nissan Skyline R33 GT-R  ! La grise est une phase 3 de 1997, la noire une phase 1 V-spec à moteur forgé. 2708 exemplaires de phase 3 sur 16 250 GT-R produites … cette belle grise serait une des six seules françaises ! Officiellement bridée au Japon à 280 ch, avec un moteur naturellement « généreux », l’auto approcherait plutôt les 380 ch, libérés avec fougue de son six-cylindres biturbo et canalisés par quatre roues motrices et directrices ! Si nos lecteurs fans de japonaises rêvent d’en voir plus, n’hésitez pas à nous le dire ; on est proches de l’affaire  🙂

Pendant cette balade sur les « parkings exposants », on croise nos amis du Club 205 GTi Powers qui embarquent dans leurs 205 pour la parade Peugeot ! Par chance, on me propose une place dans une belle 205 CTi 1.9 ! Montées en régime plutôt rageuses, et un atmo « d’antan » qui réclame les hautes régimes pour bien marcher ! On parle aujourd’hui de 300, 400 ch sur des compactes … mais une centaine de chevaux sur une petite auto légère et agile suffisaient largement au bonheur des apprentis pilotes à l’époque ! Un régal … Une auto à rajouter à notre liste au Père Noël, mais il faut se dépêcher, la cote monte ! 😉

Petite parenthèse avec un petit tour nocturne du premier jour. Notons cette radicale Lotus Exige S1 ou encore cette Mini Countryman très bodybuildée … elle-aussi a fait Pikes Peak !

Majestueuses et distinctives, les autos de David Piper …

On vous parlait « d’invitées de choix », mais il convenait de traiter à part les fabuleuses autos de la collection de David Piper ! Rappelons que David Piper est un pilote britannique ayant notamment couru en F1 (Silverstone 1959 et 1960) et aux 24h du Mans (1963-1970), et grièvement blessé à la jambe droite sur le tournage du fameux film ‘Le Mans’ en 1970 aux côtés de Steve McQueen et de Jacky Ickx. Il continuera néanmoins à restaurer ses belles autos qui prennent l’air sur quelques événmenets historiques comme aux Grandes Heures ! On trouvait dans leur fameux vert caractéristique les Lola T70 Mk III B, Ferrari 330 P4, 250 LM, 365 P (rouge !) et 365 P2, plus la mythique Porsche 917 K … (Les P4 et 365 P m’ont échappé … Mea culpa.. ) Beaucoup d’exclusivités à Linas-Monthléry !

Pas assez de merveilles sous vos yeux ? Direction la vente Aguttes …

Une exposition – vente aux enchères avait aussi lieu à Linas-Montlhéry, une autre nouveauté de cette édition … pour s’aligner avec ce que proposent les grands événements auto du genre. (on pense à la vente Artcurial du Mans Classic, par exemple). Ici aussi, que vous soyez fan d’italienne, d’allemande, de française, d’américaine ou d’anglaise, vous en aviez forcément une à votre goût ! De l’adorable Alfa Romeo Giulietta T à la mythique BMW M3 e30 en passant par les Ferrari Dino, Testarossa … Du beau monde ! Un régal, à retrouver en détail à l’adresse officielle.  

Un final sous l’unique signe de la passion automobile

Clap de fin des Grandes Heures Automobiles 2017 avec la dernière parade générale. L’immense majorité des autos prend alors la piste à basse allure pour une dernière fois ; l’image est belle : toutes les autos se mélangent, quelques mélodies mécaniques prennent le dessus, et un concert de klaxons clame la réussite de l’événement coorganisé par les équipes de Franz Hummel et de Paris Auto Events, l’événementiel de Linas-Montlhéry.

Rendez-vous est pris en 2018 pour la 4e édition, les 28, 29 et 30 Septembre ! Trois jours, comme trois fois plus de plaisir ? Blog-Moteur a d’ores et déjà booké la date, on vous invite à faire de même ! 😉


 

Commentaires Facebook
Share This