La tradition RS

Cela va bientôt faire 50 ans que Ford n’a de cesse de perpétuer sa gamme RS. On se souviendra des mythiques Ford Escort RS 2000 des années 70, toujours reines de la glisse lors de rallyes historiques, ou bien encore la Ford RS200 des années 80 qui fit une brève apparition en rallye Group B. La Ford Sierra RS Cosworth 4X4 calmera tout le monde dans les années 90, forte de ses 204 ch !

Ford-Sierra-Cosworth-4x4-1990

C’est en 1998, que la première Ford Focus voit le jour. Dès 2001, Ford propose au catalogue un premier modèle de Focus RS, mais c’est en 2009, dans son second restylage que Ford estomaquera le plus de gens. Le 5 cylindres d’origine Volvo (quel moteur !) se voit pousser à 301ch et ce, aux seules roues avant! La Ford Focus RS de 2009 est une des tractions les plus puissantes de tous les temps grâce à un système de suspension RevoKnucle.

ford-focus-rs_2009

Il aura fallu attendre avril 2016, pour que Ford nous propose une nouvelle Ford Focus RS avec quelques changements radicaux. Exit le 5 cylindres Turbo, place à un 4 cylindres Ecoboost et ce en 4 roues motrices! OUCH! Nous étions donc au circuit de Fontange à salon de Provence, l’antre de Michelin, pour découvrir cette toute nouvelle Ford Focus RS.

La découverte

Déjà rentré en contact visuel avec la Ford Focus RS, nous avions pu appréciée cette gueule béante encore plus prononcée que sur la Ford Focus ST. C’est donc avec une banane non dissimulée que nous approchions de la bête, proposée pour cet essai en deux coloris : Nitrous Blue et Gris Magnetic

Ford_Focus_RS_2016-5

Coté design, si on aime les formes massives et les larges entrées d’airs, on est servis. La Ford Focus RS se permet un meilleur passage de l’air via sa grille de calandre optimisée ainsi que des entrées d’air pour améliorer le refroidissement des freins.

Ford_Focus_RS_2016-4

L’arrière de la Ford Focus est un poil moins réussis que l’avant. Toutefois, on reconnaîtra, la aussi, une Ford Focus RS, à son large diffuseur et son grand becquet siglé RS.

Ford_Focus_RS_2016-7

L’intérieur quant à lui ne change pas face à la Focus ST. On retrouve la planche de bord massive de la Focus de série. Les éléments spécifiques RS sont ici les fonds de compteurs, les surpiqûres bleues du volant, le pommeau de vitesse en alu et les sièges bacquet Recaro spécifique RS en option. On préférera d’ailleurs, les sièges sport Recaro de série face au bacquet. La position du bacquet étant beaucoup trop haute (homologation oblige) pour une personne d’1m70-80 d’autant qu’elle n’est pas réglable.

FordFocusRS_Lommel_25

FordFocusRS_Lommel_32

FordFocusRS_Lommel_35

Contact!

Le circuit de Fontange, l’un des circuits de développement des pneus Michelin, nous accueillait pour essayer et tester les performances de cette Focus RS derniers cris. Et pour cause, Michelin à « tout simplement » conçu un pneu pour la RS! En effet, le tout nouveau pneu Michelin, le Pilot Sport Cup 2 a été développé en étroite collaboration avec Ford. En option sur les jantes forgées 19″, le pneu Michelin Pilot Sport Cup 2 avec sa technologie bi-gomme scotch littéralement la Ford Focus RS au sol! Nous avons pu essayer 2 montes de pneus différentes, a savoir les pneus Pilot Super Sport, équipés de série face au Pilot Sport Cup 2. Le résultat est sans appel, nous sommes passés facilement 10 à 20 km/h plus fort en courbe!

Après cet exercice, riche en sensation, où le Launch Control nous a remis les vertèbres en place, nous nous sommes dirigés vers une piste humide afin de tester le système 4 roues motrices dans des conditions d’adhérence précaires. Enfin, nous avons pu enclencher le fameux mode Drift afin de jouer au Ken Block en herbe… enfin presque!

Ford_Focus_RS_2016-8

La tenue de route est la encore exemplaire. La technologie Ford Performance AWD propose 70% du couple sur les roues arrières. Typé propulsion, pour une utilisation quotidienne, le Ford Performance AWD est capable de procurer 100% du couple sur les roues arrières droite ou gauche et ce, 100 fois par seconde! C’est cette technologie qui permet le fameux mode Drift.

Drift mode on

Le mode Drift, est un mode permettant de contrôler la dérive du véhicule, assisté par la transmission intégrale qui gérera au mieux la situation. Attention toutefois, les amateurs de glisses seront vite décontenancés puisque le contre braquage n’est ici pas nécessaire. Pour tenir la glisse, il faut continuer à inscrire la voiture dans le sens de la marche!

Nous avions la chance d’avoir la présence d’Axel François à nos cotés qui nous a fait un véritable spectacle de Drift! Autant vous dire que toutes les aides désactivées, une piste détrempée, la sympathie et la douce folie d’Axel nous en a mis plein les yeux!! D’ailleurs si vous appréciez la discipline n’hésitez pas à vous renseigner directement sur son école de pilotage ainsi que sur sa page Facebook!

Ford_Focus_RS_2016-6

Moteur!

Justement, on ne vous a pas encore parler du moteur. La technologie EcoBoost que nous avions découvert lors des Ford Performance Day ainsi que lors de l’essai de la Focus ST, nous avais plutôt séduit. Mathias, avait d’ailleurs mis la main sur la Ford Mustang 2.3 EcoBoost qui partage le même moteur que la nouvelle Ford Focus RS. Néanmoins, le moteur a été revisité afin que les 350 chevaux de la RS respire mieux. Le couple monstrueux de 440NM scotch au siège, les reprises sont phénoménales. La moindre caresse de la pédale d’accélérateur est suivie par une poussée franche dans les tours et l’on s’étonne rapidement des km/h affichés au compteur. La Ford Focus RS se place directement entre la BMW M235i (326ch), la Mercedes Classe A45 AMG (381ch)  et l’Audi RS3 (367ch). Le freinage est lui aussi redoutable avec ses disques de freins de 350mm et ses étriers Brembo monobloc. Le son du moteur, retravaillé pour la RS, est ici un peu moins rauque que dans la Mustang. Enfin les éternuements des pots d’échappement sauront amusés vos voisins lors de vos ballades dominicales en plein village provençal à 9h du matin (toutes ressemblance s avec des faits réels est purement fortuite…)

Ford_Focus_RS_2016-25

Disposant de 4 modes de conduite, Normal, Sport, Circuit et Drift, les sensations au volant varieront en fonction du mode présélectionné. Ils joueront sur la direction, les suspensions, l’ESC mais aussi sur le moteur, la transmission ainsi que l’échappement. A savoir que quelque soit le mode de conduite, vous pourrez rigidifier jusqu’a 40% de plus les amortisseurs directement sur le comodo. On regrettera, toutefois, le simple bouton pression qui, si vous appuyez trop fort dessus, vous fera passer en mode Circuit au lieu de Sport. Impossible alors de revenir en arrière. Il faudra donc appuyer 3 fois sur le bouton pour se positionner en mode Sport. Rageant. Un bouton de type Haut-Bas comme chez BMW aurait été plus envisageable.

Ford_Focus_RS_2016-13

Enfin, proposée au prix de 39 600€, c’est la bombinette proposant le plus de chevaux à ce tarif. Plus cher qu’une Honda Type R mais moins cher qu’une Golf R, Ford positionne parfaitement sa Focus RS. Très joueuse, rageuse et efficace, avec une ligne reconnaissable entre toute, la Ford Focus RS saura trouver son public, à n’en pas douter.

Ford_Focus_RS_2016-18

On aime :

  • Sa face avant massive et agressive
  • la couleur Nitrous Blue!
  • Le prix!
  • Sa tenue de route exemplaire et joueuse
  • la puissance du 4 cylindres…

On aime moins :

  • … au detriment du mythique 5 cylindres
  • L’interface de sélection des options
  • Les bacquet Recaro trop haut de série
Commentaires Facebook
Share This