Dossiers

Suspensions pneumatiques pour camping-car : que choisir aujourd’hui ?

Lorsqu’on choisit un camping-car, c’est souvent davantage pour répondre à un besoin précis comme celui de pouvoir partir en vacances où on veut quand on veut. De fait, on se tourne vers un modèle qui propose tous les équipements que l’on estime importants (petite cuisine, douche…) sans forcément penser au confort durant la conduite. Sauf que comme on est amené à rouler durant de longues heures avec ce type de véhicule, c’est un aspect que l’on ne peut pas prendre non plus à la légère.

Il se trouve que les suspensions pneumatiques sont très intéressantes pour améliorer le confort et la sécurité de conduite. Mais comment bien les choisir ? Voici quelques éléments de réponse.

Quels sont les avantages des suspensions pneumatiques pour camping-car ?

Au-delà d’ajouter du confort au moment de conduire, grâce entre autres à une diminution des vibrations et des secousses, les suspensions pneumatiques apportent d’autres avantages pour un camping-car. En voici les principaux : 

  • Un réglage de la hauteur du véhicule en fonction de la charge et du terrain, ce qui évite le talonnage et les frottements.
  • Une amélioration de la tenue de route et de la stabilité en limitant notamment le roulis et le tangage.
  • Une réduction de la consommation de carburant et de l’usure des pneus puisque ce type de suspension optimise la pression et le contact au sol.

De fait, il est assez pertinent de nos jours d’installer un kit de suspensions pneumatiques pour son camping-car, surtout si on l’utilise pour de longs trajets. Voyons maintenant comment devrait s’opérer votre choix.

Sur quels critères établir son choix de suspension pneumatique ?

Avant toute chose, il faut savoir qu’on trouve principalement deux types de suspensions pneumatiques pour camping-car aujourd’hui : 

  • Les suspensions pneumatiques auxiliaires manuelles : ce sont des systèmes qui viennent en complément des suspensions d’origine, d’où le terme “auxiliaire”. Composées de coussins d’air que l’on place entre les essieux et le châssis du véhicule, elles se gonflent manuellement par le conducteur directement dans sa cabine.
  • Les suspensions pneumatiques auxiliaires automatiques : à ne pas confondre avec les suspensions actives, il s’agit de modèles qui se gonflent et se dégonflent automatiquement en fonction de la charge, de la vitesse ou encore du terrain. Pour cela, elles bénéficient de capteurs avancés qui sont capables de surveiller divers aspects de votre conduite.

Vous l’aurez compris : pour plus de tranquillité d’esprit, il vaut mieux opter pour un modèle automatique puisque ce n’est plus à vous de gonfler et dégonfler à chaque fois votre suspension pneumatique. Toutefois, dans certaines conditions très précises (si vous devez emprunter des routes de montagne mal entretenues par exemple), il peut être plus intéressant d’installer le type manuel afin de conserver les mêmes réglages durant le passage délicat.

Par ailleurs, en dehors du type de suspension pneumatique, il va falloir que vous vous intéressiez à la compatibilité avec votre camping-car. En effet, pour les Fiat Ducato, les Peugeot Boxer ou encore les Citroën Jumper, on conseillera en particulier une suspension pneumatique AL-KO. Le plus sage est donc que vous vous renseigniez sur les forums spécialisés par rapport à votre modèle de camping-car ou que vous demandiez l’avis d’un professionnel du secteur.