Kia Picanto restylée
Essais

Essai : KIA Picanto restylée, une citadine aux nombreux atouts !


A l’heure où certains constructeurs tirent un trait sur le segment des citadines ou partent sur une gamme 100% électrique, KIA propose sa Picanto restylée. Il faut dire que la petite citadine coréenne est un des modèles les plus vendus chez KIA. A croire que le segment A n’est pas mort !

Kia Picanto face avant

D’ailleurs la petite coréenne fait face à la star du marché, la Renault Twingo, mais aussi face à la Citroën C1, à la Peugeot 108 ou encore à sa cousine la Hyundai i10. Fraichement restylée et avec de nouvelles technologies, la nouvelle KIA Picanto a de quoi tirer son épingle du jeu. Comment ? Je vous invite à découvrir mon essai !

KIA Picanto un look de GTI « made in Corée du Sud » !

Vous allez me dire que mon titre est un peu tiré par les cheveux car je parle d’une Picanto ! Détrompez-vous ! KIA a sorti le grand jeu pour le restylage de sa Picanto.

Picanto

Alors oui, dans sa finition d’entrée de gamme (Motion), c’est une citadine aux lignes dynamiques mais finalement un peu banale. Alors qu’en finition GT Line, KIA a retravaillé le design de la Picanto pour lui donner un look typé sport. Bref, une petite GTI dans le monde des citadines !

Les améliorations de design pour la Picanto GT Line sont finalement assez nombreuses. La calandre « Tiger Nose » se pare de chrome et d’un insert rouge, la signature lumineuse est retravaillée avec des feux de jour à LED type « Ice Cube », les boucliers avant et arrière sont redessinés. Bref un restylage qui a de la gueule ! Avouez qu’elle a des airs de petite GTI ?

Un Intérieur amélioré

A l’intérieur, l’effet « Waou » du look citadine sportive retombe un peu. Malgré une série d’évolutions stylistiques appréciables, ces dernières restent plus modestes.

Picanto-interieur

Cependant, la présentation est flatteuse et la qualité des matériaux est sérieuse. En version GT Line, un écran central de 8 pouces regroupe le  système d’infodivertissement UVO Connect KIA. Ce dernier intègre de nombreuses fonctionnalités comme : la navigation intégrée optimisée avec les conditions de circulation, Apple CarPlay et Android Auto. De plus, vous pouvez connecter deux mobiles simultanément, grâce à la multi-connexion Bluetooth. Dans l’ensemble, j’ai trouvé que l’ergonomie était vraiment réussie.

Picanto-volant

Une habitabilité optimisée

Malgré ses 3,60 m de long, la Picanto propose une habitabilité généreuse avec 5 vraies places et un volume de coffre le plus grand de sa catégorie (255L contre 188L pour la Twingo). Par contre, il faut reconnaître que ça manque de petits rangements.

KIA Picanto restylée : de nouvelles aides à la conduite

La KIA Picanto restylée intègre plusieurs des tout derniers systèmes d’aide à la conduite développés par KIA pour devenir une citadine très sécurisante. Selon les finitions et motorisations, la KIA Picanto est disponible avec notamment en option le système de freinage d’urgence autonome (FCA) avec détection des piétons, le système anticollision avec détection des angles morts (BCA), l’aide au maintien dans la file (LKA), l’alerte de vigilance du conducteur (DAW) et l’assistance active à la conduite (LFA).

picanto-route restylée

Une citadine uniquement disponible en essence

La KIA Picanto restylée est disponible en France avec trois nouveaux moteurs essence « Smartstream », qui offrent un rendement énergétique optimal et de plus faibles émissions de CO2 que leurs prédécesseurs. Cette gamme de motorisations inclut le bloc moteur 1.0 TGDi (3 cylindres suralimenté à injection directe d’essence) développant 100 ch, et deux moteurs atmosphériques DPi (4 ou 3 cylindres à double injection) de 1.0 ou 1.2 litre, délivrant respectivement 67 ch et 84 ch.

Kia-citadine

J’ai pu conduire la version 3 cylindres, 1.0 litre DPi, 67 ch, BVM5. Lors de mon essai, j’ai trouvé qu’il était assez réactif pour se faufiler en ville tout en préservant la consommation sous la barre des 5L/100km. A bas régime, il se montre assez volontaire. Bref, dans le trafic urbain de Bordeaux, son agilité est vraiment appréciable.

Kia-Picanto-ville

Par contre, sorti du milieu urbain le petit moteur de la Picanto montre ses limites. Il est un peu plus poussif lors des relances. Néanmoins, il fait son job ! Comme vous l’avez compris, son domaine de prédilection c’est la ville ! Par contre, il faut tout de même souligner son comportement routier très stable et sans points négatifs particuliers sur les routes extra-urbaines.

Tarifs de la KIA Picanto restylée

Kia-Picanto-vue-arriere

La KIA Picanto est disponible en 4 finitions : Motion, Active, GT Line et GT Line Premium. En finition Motion, elle est disponible à partir de 11 690€. Pour avoir un modèle plus équipé et au look sportif, il faudra compter 14 990 € pour la finition GT Line en version 1.0 litre DPi, 67 ch, BVM5.

design-exterieur

Par rapport à la reine de la catégorie, la Renault Twingo, qui propose trois finitions allant de 11 400 € à 14 900 €, la KIA Picanto se défend bien. Son look sportif et ses nouvelles technologies lui permettent de trouver une bonne place sur le marché des citadines.

Bilan : une KIA Picanto parfaite pour la ville !

picanto-look-sport

La KIA Picanto restylée est une citadine qui a des atouts dignes de la catégorie supérieure ! La version GT Line a un look de petite sportive assumée, ce qui la démarque des autres citadines au design plus lisse. Son plus petit moteur le 1.0 litre DPi, 67 ch, se défend bien sur les trajets urbains comme sur les autres. Pour plus de peps, la version 100ch fera très bien l’affaire. Le niveau d’équipements, de technologies et d’aides à la conduite en font une citadine parfaitement bien armée pour faire face aux concurrentes. Il ne manquerait plus que KIA propose une Picanto hybride ou électrique, comme sur le XCeed, pour élargir son offre !

Essai de la KIA Picanto restylée

8

Verdict

8.0/10

On aime

  • Le bon rapport qualité/prix
  • Le volume de coffre important
  • L’habitabilité optimisée
  • Des technologies dignes de la catégorie supérieure
  • L’agilité en milieu urbain

On aime moins

  • Le 1.0 de 67 ch un peu poussif sur les routes
  • Le manque de rangement