Jeux Video

Test WRC 9 The Game, comme un air de déjà vu ?


La licence WRC est incontournable du monde du Jeux Vidéo. WRC 9 débarque donc en toute logique sur les consoles de salon en attendant son portage sur PS5 et Xbox Séries X.

WRC 9 The Game

Les petits gars de Kylotonn sont parfaitement rodés à l’exercice puisque cela fait déjà quelques années qu’ils ont repris la licence WRC en main. Après l’excellent opus de l’année dernière, à quoi étions-nous en mesure d’attendre ? De prime à bord pas grand-chose apparemment mais comme on le dit souvent : le diable se cache dans les détails.

Full attaque pour la Toyota Yaris WRC

WRC 9, les modes

WRC 8 marquait la différence dans le microcosme des jeux de rallye. Moins exigeant que DiRT 2.0, il était la balance parfaite entre le plaisir de jouer et la concentration que nécessite le pilotage sur route. J’avais adoré ce 8 ème opus, nerveux et accessible. WRC 9 tente de reproduire cette expérience avec quelques nouveaux modes de jeux. Le mode carrière est enrichi avec la possibilité désormais d’incarner un véritable pilote de rallye. Un petit plus non négligeable si l’on veut incarner Sébastien Ogier par exemple. Le championnat est mis au gout du jour avec 3 nouveaux rallyes : le Japon, la Nouvelle-Zélande et le Kenya. On retrouve aussi les 50 équipes officielles et 15 véhicules légendaires.

Le Japon vous donnera des sueurs avec ses routes sinueuses !

Vous aurez la possibilité de créer votre propre championnat dans le mode Clubs. Vous aurez ensuite la possibilité de le partager et ainsi vous affronter entre amis ou avec la communauté. Un mode photo devrait faire son apparition via une prochaine mise à jour gratuite du jeu.

Un air de déjà vu

Une fois le mode choisi et qu’une spéciale est lancée, je ne peux m’empêcher de me dire que je joue au même jeu que l’année précédente. Certes, les spéciales officielles ne vont pas changer. Comme tous les jeux à licence le contenu reste le même d’année en année, un peu comme F1 2020. En revanche, contrairement à ce dernier, les améliorations visuelles sont quasiment invisibles. Techniquement, à peut-être un ou deux panneaux supplémentaires, le jeu est identique à l’année dernière.

Les décors se sont pas améliorés d’un iota et comble de malheur, je trouve le jeu moins fluide. Attention toutefois, le test de WRC 8 était réalisé sur PS4 Pro alors que WRC 9 est sur Xbox One X. Cependant, on voit une petite amélioration graphique indéniable sur les trois nouveaux rallyes. Autre déception, le soin de la modélisation des véhicules historiques n’a pas été le même que celui des voitures actuelles. Le son des véhicules de ne prend malheureusement pas aux tripes. Dommage.

On attaque un des nouveaux tracés de WRC 9 : Le Japon !Nouvelle manche du championnat du monde, c’est très très technique. 😊#WRC9

Publiée par Blog-Moteur.com sur Samedi 5 septembre 2020

Dans le détail

Passons au fer de lance d’un jeu vidéo, la maniabilité. Cette année, Fanatec, le non moins célèbre fabricant de volant, sponsorise WRC 9. Bien évidemment, Il va sans dire que si vous possédez un volant, l’expérience sera d’autant plus agréable. Néanmoins WRC 9 est tout à fait jouable à la manette. En effet, Il vous faudra quelque temps d’apprentissage mais vous aurez tout le plaisir à enchainer les courbes serré et les épingles au frein à mains.

Les épingles au frein à mains à la manette ne devrait pas vous poser de problèmes

Là où WRC 9 se différencie par rapport au 8eme opus réside dans la précision de la direction. Moins permissif mais diablement plus précis, WRC 9 devrait satisfaire tous les joueurs.

Conclusion

WRC 9 est un bon jeu de rallye. Pour tous les fans, le simple fait que les équipes sont mises à jour et que les nouveaux rallyes de la saison sont présents nécessite l’achat du jeu. Pour tous les autres et si vous possédez déjà l’épisode précédent, les quelques changements présents dans WRC 9 ne justifieront peut-être pas de passer à la caisse tant ils sont infimes. A vous de voir.