18 raisons d’espérer une vraie R.S.16 ?

Renault Sport, la Formule 1 et les séries limitées des Clio et Mégane R.S. de série s’en inspirant … une grande histoire d’amour ! La Mégane IV R.S. est encore un peu jeune pour être concernée, c’est alors à la Clio IV R.S., dans sa version affûtée Trophy, de bénéficier d’une offre R.S.18. l’année des 40 ans de présence en F1 de Renault.

Autant vous le dire tout de suite, l’auto est inchangée mécaniquement … Vous êtes déçus ? Oui, nous aussi, un peu ! Sans adopter le 2.0T 275 d’une certaine Clio R.S.16 exclusive … l’auto reprend tout de même le vigoureux 1.6 TcE de 220 ch et 280 Nm de couple associé à l’échappement plus volubile Akrapovic. Le châssis spécifique abaissé et raffermi couplé aux amortisseurs à butées hydrauliques de compression à l’avant et la direction plus directe et précise continueront de régaler les amateurs du genre. Mon cher collègue Mathias en fait partie, souvenez-vous de son essai sur circuit !

Le look reprend sinon la livrée de la monoplace éponyme qui rejoindra les circuits la saison prochaine. Le noir est alors dominant, et même sur les losanges (!), tandis que le jaune (Sirius) se retrouve par petites touches sur la lame F1 du bouclier avant, les baguettes latérales, et les centres de roue. Des strippings Renault Sport et R.S.18 se retrouvent sur les portes avant et le toit. De quoi conférer subtilement un sacré look à l’auto, plus agressif.

A l’intérieur, on remarque des seuils de porte spécifiques, un joli volant Alcantara et cuir, et des cerclages d’aérateurs typés carbone. 

La Clio R.S.18 sera commercialisée ce semestre en Europe. A vos chéquiers ! 🙂