Essais

Essais : Audi R8 V10 Plus, tempête atmosphérique!

Rise of the Phenix

Huit ans, c’est ce qu’il aura fallut attendre  pour qu’Audi daigne revoir son modèle de supercar, la dénommée R8 ! Sortie en 2007, l’Audi R8 de première génération a fait couler beaucoup d’encre. Très proche du concept car Audi Le Mans présenté en 2003, l’Audi R8 sera un succès notoire avec pas moins de 27 000 véhicules vendus dans le monde et tout de même 630 modèles vendus en France!

Audi-Le-Mans-track-top-front-1280x960
Audi Le Mans préfigurant, en 2003, la futur Audi R8
L’Audi R8 sortie en 2007

L’Audi R8 était dotée d’un V8 4.2 FSI de 420 ch, puis en 2009 un V10 5.2 FSI de 525ch fera son apparition au catalogue. C’est au Salon de Genève 2015 qu’Audi décide de lever le voile sur la nouvelle version d’Audi R8!Genève_2015_Audi_R8 (30)

On découvre alors que le moteur V8 4.2 FSI ne sera pas reconduit, pour faire place à une version E-Tron. Le moteur V10  reste présent dans sa version normale ou Plus…. que nous avons eu la chance d’essayer sur nos belles routes française!

Baby Veyron!

Audi_R8_V10_Plus_2015 (14)

La voila, posée devant vous, telle une panthère prête à rugir, la toute nouvelle Audi R8 en impose. Son design est beaucoup plus acéré, voire agressif, que la première version. La calandre singleframe que nous avions pu découvrir sur le nouvel Audi TT est bien évidement de la partie. La signature des feux avant, Full Led de série, a été totalement revu pour lui donner cet air un peu plus féroce.Audi_R8_V10_Plus_2015 (16)
L’arrière n’est pas en reste non plus. Les traits sont plus tirés. L’aileron en carbone, les grosses bouches d’aération et le large diffuseur lui donnent un look digne des plus belles voitures de courses. C’est simple on dirait qu’elle sort directement d’une course de GT3 (à laquelle elle participe d’ailleurs)!
Audi_R8_V10_Plus_2015 (2)
Sur les cotés, les fameux Sideblades si chers au modèle ont cette fois été scindés en 2 parties, ce qui lui procure un air de Bugatti Veyron non déplaisant.
Audi_R8_V10_Plus_2015 (31)
Audi_R8_V10_Plus_2015 (8)
A l’intérieur, comme toujours c’est du très grand Audi. Pléthore d’options personnalisables : baquet sport, baquet confort en cuir, électrique ou non, toit en alcantara, en losange ou non, cuir nappa ou pas (!), il y en aura pour tout les gouts! Mais gare au poids… Dotée de série du virtual cockpit que l’on ne vous présente plus, l’Audi R8 bénéficie d’un volant sport à méplat contenant toutes les fonctionnalités nécessaire à son pilotage.

Audi_R8_V10_Plus_2015 (39)


Hormis les commandes classiques, d’autoradio et de navigation vous pourrez sélectionner un des 7 réglages de conduites disponibles via le bouton Drive Select, ouvrir les chicanes d’échappement en ville pour faire peur au caniche centenaire de mamie Huguette, ou bien encore passé en mode « Race » et prier que vous êtes conscients du bouton que vous venez d’enclencher…Audi_R8_V10_Plus_2015 (37)

Start your engine

Comme vous venez de le comprendre, une fois à bord de l’Audi R8 V10 Plus, le ronronnement rauque du V10 5.2 FSI vous met de suite d’accord. « Ok c’est du lourd! » La R8 en impose avec ses 2 mètres de large et ses 4,4 mètres de longueurs, les premiers tours de roues pour sortir du parking se font avec une certaine anxiété et pour couronnée le tout, il pleut! Certes vous pourriez me dire, « oui bon ça va, t’es dans une R8 mec » façon Axel Foley, néanmoins  on en mène pas large sur les routes détrempées de Provence…Audi_R8_V10_Plus_2015 (4)

Parce que bien qu’équipé du Quattro capable de transférer 100% de la puissance aux roues avant ou arrière, les 1555kg de notre Audi R8 V10 Plus, campé sur ses roues de 19 pouces en 295/35 n’était pas vraiment à leur aise sur ces routes détrempées et parfois boueuses du premiers jours. N’étant pas pilote professionnel non plus, autant vous dire que la prise en mais c’est faite avec beaucoup de politesse!Audi_R8_V10_Plus_2015 (3)
Le v10 très discret à bas régime accentue ses vocalises passées les 5000 tr/min autant vous dire que le premier jours nous ne l’avons pas trop entendu…
Revenons d’ailleurs sur le dernier V10 atmosphérique du marché. Dans sa version Plus, le V10 développe 610ch pour 5.2l de cylindrée soit 60ch de plus que l’ancien modèle que Philippe avait pu essayer au Mans.

Audi_R8_V10_Plus_2015 (40)

Le V10 Audi qui equipe notamment la Lamborghini Huracan miaule jusqu’a 8520 tr/min et le couple maximum de 560NM est atteint a 6500tr/min… Wow!
Mais revenons à notre essai, la pluie s’est enfin arrêtée et c’est donc avec une certaines excitations que nous partons découvrir ce que cette Audi R8 V10 Plus à dans le ventre. Sélection du mode dynamique, les cannelures d’échappements se font plus rauques dans l’habitacle, le régime moteur est un peu plus haut… La route est sèche, dégagée,  il n’y a plus qu’à!

Le 0 à 100 est abattu en 3.2s et le 0 à 200 en 9.9s! Le v10 vous colle littéralement au siège, le moteur dans le compartiment arrière vous remplis les oreilles de sa sonorité métallique tandis que l’aiguille du compte tour vient titiller la zone rouge jusqu’au rapport suivant grâce à la très bonne boite S tronic 7 rapports. Dingue! Pour peu que vous ayez libéré l’échappement, le son remplis l’habitacle avec une telle puissance que l’opération n’est pas envisageable plusieurs fois d’affilé, si vous ne voulez pas attraper une migraine… Les freins en carbone céramique de série sur la V10 Plus vous mettent en confiance pendant que le Quattro gère au mieux la puissance du monstre.Audi_R8_V10_Plus_2015 (30)

Le châssis a quant à lui été revu grâce à l’Audi Space Frame qui assure 40% de rigidité en plus et un poids inférieur de 15% par rapport à la précédente génération. Tout cela amène une consommation inférieur de 10% pour une consommation moyenne mixte de 12.3L/100 grace aussi à la Bi-injection, au COD (cylindres à la demande) et au mode roue libre! Un chiffre tout à fait envisageable puisque nous n’étions pas loin de celui ci et ce au format essai… Pas mal pour 610ch!

Audi_R8_V10_Plus_2015 (11)

Enfin sachez que l’Audi R8 a énormément gagné en confort face à l’ancienne génération. Certes nous sommes dans une supercar, les bacquets sont rigides et la voiture n’est pas la pour prendre soin de vos cervicales. Cependant, le mode confort permet tout de même de sentir un peu moins les aspérités et autres défauts de la route, ce qui par moment ne sera pas un luxe vu le rythme effrénée de l’engin.Audi_R8_V10_Plus_2015 (6)
C’est bien beau tout ça, mais le prix de l’Audi R8 svp ? Et bien il faudra vous délester de 199 000€ hors options, c’est à quelques choses prêt le tarif d’une Ferrari 499 GTB ou bien encore de sa cousine italienne la Lamborghini Huracan. Néanmoins c’est un véritable coup de cœur que cette nouvelle Audi R8 disponible depuis le 22 octobre. Certes certains préféreront acheter au même prix une voiture avec un pedigree plus en adéquation avec le monde des supercars, mais il faut reconnaître que cette Audi R8 apporte son lot de personnalité et de cachet. C’est d’ailleurs un coup de cœur à retardement, puisqu’il nous aura fallut une bonne nuit de sommeil pour ce rendre compte qu’elle nous manquait, qu’on aurait encore voulus être a son bord, entendre sa mélodie envoûtante, une fois de plus. Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin et que les rêves font espérer, on se rappellera chaque instants à son bord…. jusqu’à la prochaine fois!

On aime :

  • L’arrière tres GT
  • Le V10 Atmo!
  • Les relances de gaz au retrogradage ^^

On aime moins :

  • Nos cervicales
  • euh….

Merci à Guillaume pour ses vidéos 😉