Renault prêt à brouiller les pistes !

Renault_Kadjar (1)

« Egaré dans la vallée infernale, le héros s’appelle Renault Kadjar ! » Et oui, n’en déplaise au célèbre groupe de musique Indochine, Bob Morane n’est pas de la partie dans cet article. Notre vedette du jour a bien quatre roues, un moteur et un volant. Et justement, c’est bien son volant que nous a confié pendant 2 jours durant la marque au Losange. 48 heures pleines d’émotions, de paysages aussi hétéroclites les uns que les autres, de soleil dans les yeux et de sable plein les oreilles. Isolée dans le désert des Bardenas, notre monture est démasquée : prêt à monter à bord ?

Renault Kadjar : sensuel consensus

Débarquant tel un trouble-fait dans un secteur déjà bien ancré dans les mœurs, le Renault Kadjar va tenter de se faire une place sur le segment des SUV compacts. Deux années après la sortie de son petit frère, le Kadjar vient s’intercaler au sein de la gamme Crossover de Renault entre le récent Captur et le vieillissant Koleos. Quel est le but du constructeur français avec la sortie de ce nouveau modèle ? Le Kadjar n’a qu’un seul maitre mot, la polyvalence. Il n’est ni uniquement urbain, ni totalement orienté vers le off-road. Une adaptation à son environnement qui pourrait faire de lui le caméléon le plus réussi du segment.

Renault_Kadjar (11)
Ce segment « C » est aujourd’hui largement occupé par le Qashqai de la marque sœur et par le 3008 de la marque concurrente. Renault a pris un pari intéressant en nous livrant un élégant mélange de SUV, break et berline : un mix qui pourrait finalement plaire au plus grand nombre…

Visuel extérieur : « Fluidité et sensualité »

Renault_Kadjar (7)
Voilà ce que Renault voulait insuffler à son nouveau modèle. Sous la plume de Van Den Acker, le Kadjar hérite de la nouvelle face avant déclinée depuis le prototype Dezir. Cette face avant regorge de petits détails qui font ce tout, qui font l’harmonie qu’inspire ce nouveau modèle. Un barreau chromé qui s’étend jusque dans les optiques afin d’élargir le regard et d’asseoir le style avant, une signature lumineuse « C-Shape » full LED agressive, un visage nervuré semblant être dessiné par les écoulements aérodynamiques. Cet avant est clairement imposant et repérable d’entre tous. L’élégance sait désormais se déguiser sous les masques de l’agressivité et de la robustesse, sans tomber dans le vulgaire.

Renault_Kadjar (2)
Les flancs sont quant à eux creusés, synonymes d’une voiture affûtée. De profil, on devine facilement que Kadjar a levé de la fonte dans le garage du coin. Epaules larges, jantes musclées, garde au sol aérienne, barre de toit accrocheuse et ligne de caisse athlétique : la bête est dans les starting-blocks ! Le soin apporté aux courbes fluides et sensuelles des portières est juste remarquable. Le tout est souligné par la magnifique robe Rouge Flamme aux reflets flamboyants. Quel plaisir de contempler ces traits révélés par le généreux Soleil espagnol…

Renault_Kadjar (4)
C’est sur la poupe que notre regard achève ce tumultueux voyage le long des lignes de notre Kadjar. Et selon nous, c’est ici que les détails les plus anodins font de Kadjar une complète réussite esthétique ! Vu de l’arrière, le décrochement des passages de roues rend statutaire l’assise du design général. Ces renflements accueillent en leur sein les feux arrière 3D à technologie Full LED d’une gracieuse finesse. On peut dire qu’il flashe notre baroudeur en costume de ville ! Enfin, le coup de crayon à l’emplacement du sigle sur la malle ne nous a pas laissés indifférents. Difficile de décrire cette forme, il faut avoir l’oeil, mais une fois que les reflets rouges vifs vous le dessinent, vous ne voyez que ça. Et Dieu que c’est agréable ! Pour vous laisser deviner cette forme, nous pourrions parler d’aileron de canard assez doux, mais permettant d’avoir un profil de coffre incliné. Ce plan oblique vient terminer avec brio la ligne de caisse issue des optiques avant.

Renault_Kadjar (3)

Visuel intérieur : « Sportivité et raffinement »

À l’instar de l’indémodable modèle de Renault, le Kadjar n’aspire qu’à une seule chose : l’Espace. L’immersion est totale. Largeur… Espace… Luminosité… Fluidité… On pourrait en écrire des pages. C’est l’étonnement qui nous prend lorsque nous montons pour la première fois dans ce Kadjar. Sobriété… Raffinement… Finesse… Subtilité… Sans un mot, sans un bruit, nous entrons dans le cockpit. Une fois assis, on apprécie, on déguste, on admire.
Renault_Kadjar (5)
À l’instar de la face avant, la planche de bord de Kadjar est elle aussi soulignée par une large ligne horizontale. « Largeur effect », quelle que soit la dénomination donnée par la Communication, l’effet est bien présent. Même le plus atteint des claustrophobes sera dans un cocon. Tel un oxymore esthétique, cette planche de bord inspire également l’étroitesse. Tout vous entoure au plus proche de vos membres conducteurs. Tout vous enveloppe pour ne pas vous lâcher. Tout vous installe dans cette bulle avec pour seule ouverture, la vue sur la route…
Renault_Kadjar (6)
Reprenons les choses dans l’ordre. Le pass pour monter dans votre vaisseau inspire l’élégance. Couleur blanc nacré, formes arrondies, profil incurvé cette nouvelle carte mains libres n’est pas anodine. Bon, passons, posons-la dans le rangement centrale et prenons place sur notre trône. Vous êtes assis comme un roi. Notre version Intens est équipée d’une sellerie cuir à surpiqures argentées. Quelle classe. Quel maintien. Quelle assise. Qu’importe votre gabarit, Renault a travaillé sur un design de siège adaptable à toutes les morphologies. Dans la continuité conceptuelle de Kadjar, les sièges allient à la fois confort et maintien ferme. Les mousses à double densité des parties centrales et latérales favorisent votre amour physique pour cette sellerie. La finition haut de gamme est de mise dans l’ensemble de l’habitacle.

START ENGINE. L’invitation est trop alléchante pour résister. La pulpe du doigt sur le bouton, une petite pression et on est plongé dans l’ambiance Renault. Un écran d’accueil présentant la signature lumineuse de Kadjar dans la nuit, qui s’étend jusqu’à la tablette de bord qui s’illumine. L’afficheur TFT entre en marche. L’infotainment R-Link 2 également. Et là, tout devient simple : lisible, simple, intuitif, personnalisable, Renault a beaucoup travaillé et ça paie. Ce nouveau système propose navigation GPS, des informations sur votre véhicule, l’environnement de conduite, le kit mains libres, et tout ce qui concerne l’ambiance musicale, parfaitement sublimé par l’option Bose : quel bonheur pour les audiophiles !

Renault_Kadjar (8)
Assez parlé, passons aux choses sérieuses, utilisons à bon escient ce bouton START ENGINE. Démarrons la bête. Pour dompter l’animal, partons à l’assaut de l’adversité urbaine !

Renault Kadjar : Crossover des villes

Renault_Kadjar (9)

Au milieu d’œuvres d’art monumentales, nous allons débuter la découverte du Kadjar en version urbaine. Rapide présentation du modèle essayé : Renault Kadjar Intens 1.2L TCe 130 à 6 vitesses. Démarrage. Aucun bruit. L’insonorisation est la première chose qui frappe. Le silence est sublimé par la qualité du système 7 enceintes de marque Bose. On passe la première et c’est parti ! Montées, descentes, trous, trottoirs. Le Parc de l’Exposition Universelle 2008 de Saragosse nous met dans l’ambiance immédiatement. Le châssis travaille sainement. Cette plateforme Common Module Family est innovante, base commune avec le Nissan Qashqai, X-Trail et le nouveau Renault Espace. Autant dire que le Kadjar s’inscrit dans les modèles d’avenir.
Renault_Kadjar (10)
Nous voilà désormais partis pour un périple routier de 230 kms à travers le Nord-Est de l’Espagne. Au cœur de Saragosse, le Kadjar nous démontre l’étendue de son adaptation à la ville. L’assise est confortable, la suspension avant est agréable. Le moteur essence est étonnement coupleux (aidé par l’aide au démarrage en côte), silencieux et s’adapte bien aux situations tendues en ville. Par contre, cette motorisation n’est pas exsangue de tout reproche. Nous lui attribuons une forte tendance à la linéarité, ressentie comme de la mollesse en parcours routier. Pas une accélération plus haute que l’autre. Les 130 chevaux sont bien là, mais on ne s’en rend pas compte. Dommage ! Et dernier reproche pour ce bloc : le 1.2L TCe a… soif ! Lors de notre essai routier, avec conduite axée sur la souplesse, notre modèle n’a pas réussi à passer sous la barre des 8 litres pour 100 kms. A sa décharge, notre essai s’est effectué dans des conditions extrêmement venteuses. Un petit hic vite oublié grâce au confort de cette automobile.
Renault_Kadjar (36)
Passons à la visibilité au centre des opérations. Le détail qui fâche, légion sur les voitures de la marque au Losange, c’est le ¾ arrière. L’aspect racé de la poupe du Kadjar pousse à certaines concessions, que voulez-vous. Mais n’ayez crainte, le système de détection des angles morts sera là pour vous aider à vous faufiler dans la circulation en toute sécurité. La position de conduite est agréable, le poste de conduite est bien pensé. Tout vous tombe sous la main, c’est intuitif, bien pensé, rien à redire. Sans parler de la luminosité à bord qui est incomparable, merci au toit panoramique teinté !
Ce tracé citadin nous permet de découvrir l’ensemble des nouveaux équipements qui constituent notre Kadjar. L’Easy Park Assist vous évitera de stresser pour l’affreux créneau. Et si vous souhaitez vous débrouiller à l’ancienne, Kadjar à la bonne idée d’avoir une caméra de recul accouplée à un système de détecteurs latéraux et frontaux vous assurant une couverture complète à 360°. Bon, nous sommes d’accord, si le cœur vous en dit, vous pouvez tenter le challenge sans regarder ces aides, votre fierté n’est sera que plus grande ! Une fois sortie des tracés urbains, Kadjar n’est pas dépaysé, la sécurité active est toujours de mise. Doté du Brake Assist, votre monture aura l’instinct d’anticiper le freinage brusque de l’automobile devant vous. D’autres équipements de pointe sont disponibles, tels que l’Alerte de Franchissement Involontaire de Ligne qui vous permettra de garder votre cap. Aucun risque pour vous ni les autres usagers de la route, Renault a pensé à tout !
Renault_Kadjar (16)
Enfin, la solution qui a le plus retenu notre attention est l’Alerte de Survitesse avec Reconnaissance des Panneaux de Signalisation. Quel outil fantastique ! C’est peu de le dire, nous l’avons largement éprouvé et approuvé lors de notre essai hispanique, dans un pays où les limitations sont sans cesse changeantes et aux contrôles de vitesses très réguliers ! Un changement de limitation de vitesse indiqué sur votre droite, sur votre gauche ou même au sol par un panneau de chantier temporaire, Kadjar vous indiquera sur votre compteur le visuel de la vitesse en vigueur sur la portion utilisée. C’est votre sécurité, celle des autres usagers et celle de votre permis de conduire qui vous remercieront !
Renault_Kadjar (13)
Mais, oui, mais. Mais où est passée la « vallée infernale » du début de cet article. Où est passé l’aventurier, le héros dont nous parlions ? N’ayez crainte ! Kadjar a une double personnalité aguichante. Sage. Intrépide. Souple. Violent. Harmonieux. Acéré… Soyez prêt, le col blanc des villes va se transformer en baroudeur des champs.

Renault_Kadjar (14)

Renault Kadjar : 4×4 des montagnes

Renault_Kadjar (24)

Les montagnes en ligne de mire… Le Soleil qui brûle la peau… Le sable ardent… Les virevoltants traversent le chemin… L’air est irrespirable… La poussière aveuglante… Et soudain, surgit face au vent, le vrai Renault de tous les temps !
Renault_Kadjar (22)
Nous y sommes, le voilà ! Le voilà le 4×4 dont nous rêvions ! L’aventure est désormais à portée de main. Nous le cherchions cet objet de loisir. Je n’ai qu’un conseil à vous faire : préparez-vous. Enfilez la tenue adéquate. Lunettes de soleil, T-shirt, bermuda, chaussures de marche. La panoplie est complète. Maintenant, ouvrez votre esprit. Mare du goudron, des trottoirs et de l’atmosphère lourde des villes. Faites ressurgir les songes auxquels vous avez toujours pensé secrètement. Rouler dans les flaques d’eau. Se jeter à corps perdu dans la boue. Soulever un nuage de poussière sur votre passage. Franchir sans regret guets et ornières. Salir avec plaisir. Ça y est, vous y êtes, vous avez atteint cette envie de jouer. Alors, prêt ?
Renault_Kadjar (27)Renault_Kadjar (33)

Le but n’est pas de vous freiner dans votre soif d’aventure, mais voyons déjà comment Kadjar vous facilite les préparatifs. La version Edition One 1.6L dCi 130 est ici équipée du système à 4 roues motrices. Ce modèle est agrémenté en sein intérieur d’un revêtement granulé rappelant les pierres granitées.
Renault_Kadjar (23)

Pour ce qui est de l’habitabilité, Kadjar est surprenant. Le volume du coffre est le premier du segment. Le plancher amovible est très module et bien pensé.
Renault_Kadjar (12)
Le système Easy Break vous permettra de rabattre en un geste l’ensemble de la banquette arrière. Idéal pour un camping improvisé ou vous permettra d’y coucher à la va-vite un vélo pour une promenade sur un coup de tête. Enfin, quoique. Est-ce vraiment dans l’habitacle la place du vélo ? Si vous êtes comme moi, vous préférez sûrement plus le système porteur à l’extérieur du véhicule n’est-ce pas ? Mais quelle plaie l’obligation de cette boule d’attelage disgracieuse difficilement démontable. Souvent un gâchis esthétique. Quoi ? Kadjar n’est pas concerné ? Vraiment ? En effet, Renault nous a doté d’un système d’une ingéniosité à toute épreuve : une boule d’attelage amovible ! Vous tirez une manette dans le coffre et la boule se rétracte pour se dissimuler dans le parechoc. Une option vraiment indispensable tellement elle est pratique.
Renault_Kadjar (37)

Démarrage, premiers tours de roue, le moteur est vraiment transformé comparé à la version essence. Rageur à partir de 1750 trs/min, le diesel est totalement joueur. Coupleux à souhait, violent et souple à la fois, sobre avec ses 6L/100kms lors de notre essai musclé, ce bloc diesel colle parfaitement à cette auto.
Renault_Kadjar (20)Renault_Kadjar (19)

Nous passons nos premiers nids de poule, et là c’est la révélation. Quel confort, c’est, comment dire, monstrueux ! Et là, les experts techniques du Renault Kadjar nous regardent avec un petit sourire en coin. Nos remarques les font rire. Leur réponse : « Vous venez de goûter à la magie du train arrière à suspensions indépendantes ». Mais c’est bien sûr. Une fois qu’on le sait, on se délecte de ce confort.
Renault_Kadjar (21)Renault_Kadjar (28)

Les suspensions indépendantes sont incontournables avec le système à 4 roues motrices pour le off-road. Et nous avons pu l’éprouver. Le mode 4×4 complet en position Lock jusqu’à 40km/h vous remplit de joie. Une côte qui semble infranchissable ? On passe la première et on lève le pied. Le système est tellement fiable qu’on en vient à tenter de faire caler notre Kadjar, mais la bête a le cuir dur. Impossible !
Renault_Kadjar (29)Renault_Kadjar (31)

Le Kadjar est une voiture véritablement joueuse. Jamais pris en défaut niveau suspension. Une cote bien placée, on arrive tout de même à lui faire lever gentiment la patte. Mais la sortie de ce genre de situation est bien évidemment toujours aussi aisée. Garde au sol de 200 mm, angle d’attaque de 18° et angle de fuite de 28°. Autrement dit, Kadjar peut avaler n’importe quel relief. Que de bonheur !
Renault_Kadjar (30)Renault_Kadjar (17)

100 kms au cœur du désert, 2 heures de conduite à travers les Bardenas, tout cela nous a suffi pour nous faire notre idée sur ce nouveau crossover. Il est temps de quitter ce décor figé hors du temps avec une dernière rencontre amusante. Renault Kadjar, le berger des SUV égarés. Il s’inscrit comme le guide : prenez exemple sur lui, il saura vous tirer de la ville pour vous divertir hors-piste !

Renault_Kadjar (34)Renault_Kadjar (35)

Tarifs et équipements

« Kadjar est une voiture bien finie, donc forcément elle est chère ». Eh bien non, ma bonne Dame, que nenni ! Renault nous présente ici un modèle de rapport qualité/prix. Renault nous annonce des tarifs allant de 22 890€ à 33 800€ de la version Life en TCe 130 à la version Intens dCi 130 4WD. Comme Kadjar nous l’a prouvé sur la route, il est tout aussi polyvalent sur le prix. Autant d’équipements de divertissement et de sécurité active, une aussi belle finition perçue, une tenue de route aussi intéressante, vous auriez tort de vous en priver.

Renault_Kadjar (15)

Verdict

Que vous soyez un sage citadin ou un campagnard intrépide, le Kadjar, caméléon automobile, saura combler les attentes de chacun. Quelles que soient vos origines, votre caractère, vos envies, Kadjar peut être la solution. La question à laquelle nous ne pouvons pas répondre à votre place : vous laisserez-vous séduire ? N’oublions pas que la frontière entre ces deux mondes n’est que très mince. Renault peut vous aider à changer de vie, car Renault veut changer l’automobile.

Renault_Kadjar (25)
Points positifs :
+ Comportement sur routes accidenté
+ Confort sur le modèle 4WD
+ La qualité perçue indiscutable
+ Un moteur 1.6 dCi 130 très amusant
+ Look qui ne laisse pas indifférent
+ Interactivité surprenante
+ Espace aux passagers arrière
Points négatifs :
– Moteur 1.2L TCe 130 trop linéaire et gourmand
– Visibilité en ¾ arrière
– Train arrière raide en 2WD

Photos et article par Quentin Boullier