Mario Kart 7
Jeux Video

Test Mario Kart 7 sur Nintendo 3DS


Mario Kart en 3D !

Pas vraiment gâtée lors de sa sortie, la Nintendo 3DS commence à sortir les crocs pour son premier Noël, et les férus de courses automobiles peuvent y retrouver depuis quelques jours l’incontournable Mario Kart, dans cet opus sobrement intitulé Mario Kart 7, qui fait entrer la saga dans l’ère de la 3D. On y retrouve donc nos chers Mario, Luigi, Toad, Bowser, Donkey Kong, Yoshi mais aussi d’autres personnages à déverrouiller, tous juchés sur leurs karts, désormais amphibies et dotés d’un deltaplane, prêts à tout pour décrocher la victoire. Let’s gooo !

Mario Kart 7

Du neuf avec du vieux

Le principe de ce Mario Kart 7 reste évidemment inchangé, et il s’agira encore une fois de se démener comme un beau diable sur la piste face à 7 concurrents pour espérer remporter la victoire. On retrouve ici 8 championnats à la difficulté croissante, comptant chacun 4 courses et composés d’anciens tracés (évidemment revisités) issus des versions Wii, GameCube, GBA, SNES ou DS, mais aussi des circuits inédits. Comme dit plus haut, il est désormais possibles de rouler sous l’eau et de déployer un deltaplane lors des plus grandes envolées. Un tandem de nouveautés qui pouvait faire grimacer de prime abord, mais l’ensemble se greffe finalement très bien au gameplay toujours aussi survolté de Mario Kart.

Mario Kart 7

Un peu mou du genou quand même…

En ce qui concerne la difficulté, il faudra définir sa catégorie avant chaque championnat parmi 50cc, 100cc et 150cc. Inutile de dire que seul le mode 150cc offrira son lot de challenges, le jeu étant alors nettement plus rapide et les ennemis plus coriaces, mais rien bien compliqué toutefois dans l’ensemble. Chaque personnage dispose de ses caractéristiques propres, et comme il est de coutume depuis quelques épisodes, il est possible de personnaliser son kart afin de privilégier la vitesse, l’accélération, la tenue de route, la maniabilité… De nouveaux éléments sont à déverrouiller en collectant le nombre de pièces nécessaires en piste, des pièces qui permettent également d’exploiter son kart à fond. Sympa.

Mario Kart 7

Techniquement, ce Mario Kart 7 n’est pas renversant graphiquement, mais force est d’admettre que l’ensemble est plutôt joli et tout ce petit monde se meut sans le moindre ralentissement à l’écran. La 3D est elle aussi très bien exploitée ici, l’effet de vitesse est accentué et les développeurs ont habilement rajouté quelques éléments par-ci par-là pour bien mettre efficacement en avant cette sacro-sainte 3D. Les fameux items (carapaces, peaux de bananes, étoile…) sont évidemment au rendez-vous, avec en prime quelques nouveautés comme la Fleur ou la Feuille, qui permettent respectivement d’ouvrir le feu sur ses adversaires et de tacler ces derniers en combat rapproché. L’item « 7 » offre quant à lui la quasi intégralité des items. N’oublions pas bien sûr la carapace bleue, toujours prêt à venir taquiner le leader d’une course…source de quelques crises de nerfs au passage.

Mario Kart 7

Du multi à foison, en local comme en ligne

Mario Kart 7 s’apprécie évidemment seul, mais il prend une toute autre dimension en multi, que ce soit en local ou en ligne. En effet, le soft permet de se connecter à Internet et d’affronter les joueurs du monde entier. Sympa. On peut également créer des lobbies afin de retrouver plus facilement ses amis connectés. On peut également jouer à plusieurs en local avec une seule cartouche de jeu, les joueurs sans cartouche étant toutefois contraints de jouer avec Maskass. La convivialité, à fond, à fond, à fond !

Mario Kart 7

Au passage, n’hésitez pas à aimer Blog-Moteur.com sur Facebook, c’est gratuit, et en plus ça nous fera rudement plaisir !

Verdict

Bref, même si l’on pourra toujours critiquer un certain manque d’ambition ou d’innovation, ce Mario Kart 7 « fait le boulot » et permet de retrouver tout le fun de la série sur sa Nintendo 3DS. L’ensemble est d’une fluidité sans faille, la 3D est agréable et bien exploitée, et la durée de vie est au rendez-vous pour qui souhaite obtenir l’or dans tous les championnats, mais aussi s’adonner aux modes annexes (Ballons, Chrono…), sans parler du mode Multi. On regrettera toutefois un manque de punch évident en 50cc et 100cc…et cette ù%§%%µ !! de carapace bleu qui vient trop souvent nous faucher dans le dernier tour… Un jeu qui devrait toutefois logiquement accompagner beaucoup de Nintendo 3DS sous les sapins dans quelques jours.