DiRT5 - Xbox Series X - PS5
Jeux Video

Test : DiRT 5 mord la poussière sur Xbox Series X ?


DiRT 5 est le premier jeux « Next-Gen » de course auto sur la nouvelle console de Microsoft. Ray Tracing ? 120 images seconde ? Ok, mais qu’en est-il du fun ? Verdict.

DiRT 5 n’est pas DiRT Rally !

Qu’on se le dise une bonne fois pour toute, DiRT 5 n’est en aucun cas la suite de DiRT Rally 2.0 ! La série « Rally » est un spin-off en hommage à la conduite plus poussée que l’on pouvait trouvait dans les premiers épisodes de Colin McRae sorties à l’époque sur PS1 et PC. DiRT 5 est la suite (logique) de DiRT4. Néanmoins, et je m’en suis assuré en rejouant une petite heure à cet opus, oubliez DiRT4 car le cinquième épisode ne reprend presque rien de celui-ci ! Finis donc le mode rallye et ses spéciales spécifiques façon WRC 9 ou VRally 4. Place désormais à de la course tout-terrain avec carambolages, sauts et drifts en tous genres !

Un contenu plutôt riche

Dans DiRT 5 vous ne parcourez plus le monde au travers de spéciales mais au travers de courses diverses et variées. Le mode carrière vous offrira la possibilité de participer à 130 compétitions différentes, réparties dans quelques pays comme le Brésil, la Chine, la Norvège ou bien encore le Maroc et l’Italie. Afin d’arriver au terme de votre carrière, vous n’aurez pas forcément besoin de viser les 130 courses, mais plutôt la victoire dans chaque course choisie selon un embranchement sur cinq chapitres.

DiRT5 - Xbox Series X - PS5

Comme dans tous les jeux actuels vous pourrez gagner de l’expérience, de l’argent, de la réputation et des stickers en nombre incalculable. Les sponsors sont aussi de la partie et selon que vous vous associez à l’un ou l’autre, vous devrez valider des clauses du contrat afin de rafler la mise.

DiRT5 - Xbox Series X - PS5

Autre mode, cette fois-ci plus atypique : le mode Playgrounds aka éditeur de circuit. Il vous permettra de créer une course selon trois modes différents. Le Gate Grasher ou vous devrez atteindre des checks point dans un temps imparti. Le Gymkhana qu’on ne présente plus et le Smash Attack où vous devrez retrouver et détruire des objets cachés.

Des voitures à la pelle

Quand on s’appelle Codemasters, on a un portefeuille de licence de marques automobiles plutôt vaste ! Et bien DiRT 5 en profite bien ! En effet, une large gamme de voitures s’offre à vous. Des Classic, en passant par les Muscles Cars, les Pick Up ou bien encore les voitures emblématiques des rallyes des années 90, tout ce petit monde va s’écharper dans la gadoue, la joie et pas forcément la bonne humeur.

DiRT5 - Xbox Series X - PS5

Vous aurez la possibilité de prendre le volant de buggy énorme pour gravir des murs de roches dans les compétitions Land Rush et pilotez non sans mal les fameux Sprint cars de 900 chevaux sur des ovales de terres. Bref il y a de quoi de faire !

Next-Gen, Cross-Gen, même combat

DiRT 5 à ce privilège d’arriver comme le premier jeu de course des nouvelles consoles Next-Gen, à savoir les Xbox Séries et la nouvelle PS5 de SONY. Titre crossgen, il vous permet de bénéficier du boost de puissance de vos nouvelles consoles et ce gratuitement, quand bien même vous achetiez une Version PS4 ou Xbox One. Une fois dans votre Xbox Séries X, DiRT 5 peut vous afficher une vitesse de défilement de 120 images/seconde. A la condition sinéquanone que votre téléviseur accepte ce mode. Au-delà de cela, un solide mode 4K 60 images seconde fait déjà très bien l’affaire.

DiRT5 - Xbox Series X - PS5

J’ai donc pu tester le jeu sur ma toute nouvelle Xbox Séries X et ma foie quelques effets font bien plaisir. Le Ray Tracing est omniprésent dans les flaques d’eau. La réverbération sur les carrosseries est on ne peut plus léchée et l’ambiance environnementale très soignée. Mention spéciale à la tempête du désert et aux circuits de glace. Les véhicules sont quant à eux finement détaillés, bien que la vue intérieure manque un peu de lisibilité. Techniquement le jeu n’est pas à couper le souffle non plus. Les véhicules donnent parfois l’impression de ne pas toucher le sol et les environnements des circuits manques de détails. Spéciale dédicace au stadium affichant une foule digne de Fifa 94 sur MegaDrive…

Xbox Series X - PS5

Un gameplay et une ambiance un poil décevant.

Il manque pourtant quelque chose à ce DiRT 5, un petit je ne sais quoi qui attise la flamme du gamer et qui permet de ne pas lâcher le jeu. La maniabilité est plutôt bonne et les courses s’enchainent sans grosses difficultés. Les drifts sont maitrisés au bout de quelques virages, reste la glace qui nécessitera un peu plus de doigté. Toutefois, il manque quelque chose. Un brin de passion, de folie qui nous fait dire « ah ! Là, je me suis éclaté ».

Xbox Series X - PS5

Oh bien sur ça arrive de temps en temps, mais trop rarement malheureusement. A titre personnel la charte graphique avec ses couleurs flashy-fluo n’est pas à mon gout. Le blabla dans l’interface non plus. L’ambiance Podcast, radio est davantage un remplissage sonore qu’une véritable ambiance. Simple et efficace n’est pas le maitre mot de DiRT 5, malheureusement.

DiRT5 - Xbox Series X - PS5

Conclusion

DiRT 5 déstabilise. Pas foncièrement mauvais, il manque toutefois un peu de passion dans sa réalisation. Un manque de fun qui nous empêche d’y revenir avec plaisir. Vous passerez de bons moments certes mais Codemasters aurait peut-être dû créer une nouvelle licence tant la marque DiRT est omniprésente dans l’esprit des plus vieux joueurs. Un jeu honnête qui a l’immense honneur d’ouvrir le bal des courses autos sur les consoles Next-Gen.


DiRT5

7

Verdict

7.0/10

On aime

  • Premier jeu de course Next-Gen
  • Une ambiance environnementale soignée
  • L'éditeur de circuit PlayGrounds

On aime moins

  • Quelques lacunes techniques
  • Un manque de fun dans pas mal de courses
  • L'interface graphique et ses couleurs flashy !