Jeux Video

Test F1 2020, la saison de F1 complète entre vos mains !


C’est désormais une habitude, tel un FIFA, un « Call of » ou bien encore un NBA 2K, la licence phare de Codemasters, F1, nous revient cette année encore dans une version 2020 de manière un peu particulière.

F1 2020 Complete Edition

Et pour cause, tout le monde sait que l’année 2020 est désormais une année bien particulière. Suite à la pandémie de Covid-19 qui a suspendu le monde entier de toutes activités de masse, la F1 n’a pas été épargnée. Plus de la moitié du calendrier est passé à la trappe.

Une année qui pourtant accueillait deux nouveaux circuits avec une épreuve au Vietnam à Hanoï et le retour d’un circuit de renom Zandvoort en Hollande. Alors que nous apporte de bon cette édition 2020 ?

Be the Boss !

Au vu des améliorations apportées l’année précédente et du succès rencontré, Codemasters n’allait pas refondre intégralement son rejeton. Non bien au contraire, il fallait le peaufiner. Vous retrouverez tous les modes qui ont fait le succès de F1 2019 avec son mode carrière, championnat F2 etc. Cette année, vous aurez en plus de choix d’être votre propre patron d’écurie ! A l’instar d’un Jack Brabham ou bien d’un Bruce McLaren, vous piloterez aussi pour votre propre écurie.

À vous de jouer le parfait petit manager en choisissant un pilote de F2 prometteur, un moteur et bien entendu une livrée reconnaissable entre toutes. S’ensuivront, l’ajout de sponsors et les objectifs qui iront avec afin de gagner de l’argent et poursuivre l’amélioration de votre monoplace au fil des saisons. Un mode d’une très grosse durée de vie qui ravira les plus férus de F1.

Tu viens jouer à la maison ?!

Autre nouveauté, vraiment très sympa à retrouver est l’ajout du multijoueur locale ! Comme à l’époque de Formula One 97 sur la première Playstation (dédicace à Nico. M si tu me lis), vous aurez la possibilité d’affronter votre poto en écran splitté sur votre TV et dans votre propre canapé !

Accompagné d’un paquet de choco Prince et d’un bon sirop de menthe à l’eau, vous pourrez jouer des coudes pour remporter la victoire comme au bon vieux temps. Une option pour certains dépassée mais qui en période de distance sociale fait plaisir à voir.

La claque graphique

Techniquement le jeu est toujours aussi solide. Sur Xbox One X, ma version de test, le jeu tourne en 4K natif et 60 images par seconde sans broncher ! Merci l’EGO Engine, le moteur 3D maison de Codemasters. Les effets de lumière sont particulièrement réussis. Le graining sur les pneus omniprésents et les étincelles sous les monoplaces titilleront vos rétines si vous avez la chance de jouer sur le téléviseur qui va bien.

La saison de F1 a redémarré ce weekend !Hasard du calendrier F1 2020 sort le 10 Juillet prochain et voici nos premiers tours de roues. 😊Le test très bientôt. 😊👌🏻F1 Games from Codemasters

Publiée par Blog-Moteur.com sur Lundi 6 juillet 2020

Les circuits sont tous parfaitement modélisés et contexte oblige, on découvre donc les tracés d’Hanoï et de Zandvoort pour la première fois virtuellement. On aura sans doute droit à une mise à jour de livrée dans les jours à venir pour coller davantage aux derniers changements constatés au GP d’Autriche. Je pense notamment à McLaren et Mercedes.

Un gameplay aux petits oignon

Bien que déjà parfaitement calibré sur F1 2019, la maniabilité des F1 a légèrement été revue. On gagne en précision y compris à la manette ou l’on ressentira davantage la perte de grip de notre F1. Vous aurez donc la possibilité de doser davantage votre accélération et éviter le mur d’en face. Méfiance toutefois avec les F1 rétro !

On poursuit la découverte de F1 2020 avec les nouvelles missions Rétro !Montez à bord de la Williams de Damon Hill pour un petit tour au Circuit Paul Ricard.Oui j'avoue la course est un peu "tendue" 🙂

Publiée par Blog-Moteur.com sur Mardi 7 juillet 2020

Vous pouvez bien sur activer les multiples aides disponibles qui raviront les plus jeunes d’entre vous via le mode « Décontracté ». Une façon plus cool de jouer et une assistance de chaque instant y compris dans votre prise de virage. Si en revanche vous souhaitez un tantinet plus de challenge, je vous suggère de désactiver pas mal d’aides à la conduite et d’augmenter la difficulté en mode expert, histoire de générer quelques bagarres bien sympathiques sur la piste !

Michael Schumacher Edition

Comme chaque année un petit contenu exclusif vient se greffer au jeu. Dans F1 2020 ce sera Michael Schumacher. Vous retrouverez 4 monoplaces du septuple champion Allemand qui ont participé de près ou de loin à ses 7 titres de champion du monde. Vous aurez aussi la possibilité d’utiliser son avatar sa pose de victoire ou bien encore utiliser une livrée spécifique en mode carrière.

Un contenu somme toute un poil décevant au vu de l’excellent DLC Senna vs Prost de l’an passé où de véritables missions avaient été construites autour des personnages. On aurait pu apprécier une remontada mystique au Brésil comme en 2004 ou bien enchainé les tours à bord de la Benetton B194 lors de son affrontement avec Damon Hill. Dommage.

Parfait F1 2020 ?

Eh bien oui et non. Après un épisode particulièrement réussi l’année dernière, difficile pour Codemasters de vouloir prendre des risques et louper le coche avec F1 2020.

J’aurai aimé toutefois que les animations proposées hors courses diffèrent un peu. Les mêmes scènes sont jouées inlassablement comme les interviews toujours aussi pétés de la journaliste. Les commentaires assurés par Julien Febreau aka Monsieur F1 sur Canal+ sont parfaitement orchestrés même si là aussi on sent une petite redondance dans les textes.

Conclusion

F1 2020 poursuit dans la bonne direction. Après un F1 2019 excellent, Codemasters n’a pas pris de risque mais confirme sa pleine maitrise du sujet. Avec le nouveau mode Écurie et les nouveaux circuits au calendrier F1 2020 est indispensable pour tous les fans de F1. Vivement le prochain épisode sur PS5 et Xbox Series X !

J’ai aimé :

  • La claque graphique sur Xbox One X
  • Le mode deux joueurs local
  • Encore et toujours les F1 Rétro
  • Le mode de prise en main « Décontracté » pour tous

J’ai moins aimé

  • Les interviews inutiles et complètement à l’ouest
  • Les ralentis moins fluides que le jeu lui même
  • C’est tout !