News

Assurance auto : ce qu’il faut savoir


Une assurance automobile permet de couvrir au minimum les dommages causés par un accident de voiture sur les tiers et les passagers du véhicule. Les contrats de garantie sont très variables selon les critères (conducteur, garanties souscrites…) et selon les compagnies d’assurance. Choisir la bonne formule n’est pas toujours évident et il faut savoir trouver les bonnes informations pour prendre la bonne décision.

L’assurance auto est obligatoire

Depuis 1958, l’assurance automobile est obligatoire pour tous les véhicules qui se déplacent sur le sol français ainsi que sur le territoire de l’espace économique européen. Cette obligation est inscrite dans le code des assurances qui énonce qu’elle se limite à la « responsabilité civile ». Cela signifie que tout propriétaire d’un véhicule doit être au moins assuré pour les dommages qu’il est susceptible de causer aux passagers de son véhicule, aux passagers de ou des autres véhicules impliqués dans l’accident, ou les piétons.

Comment calcule-t-on le tarif d’une assurance ?

Le prix d’un contrat d’assurance varie en fonction de différents critères. Pour commencer, les compagnies prennent en compte le nombre de garanties souscrites, car en plus de l’assurance au tiers, il est possible d’ajouter différentes options. Ensuite, la compagnie d’assurance applique un calcul mathématique selon un système de bonus-malus. En cas d’absence de sinistre responsable, le prix de l’assurance baisse. Enfin, le type de véhicule, le lieu et l’expérience du conducteur comptent beaucoup dans le calcul. Néanmoins, pour trouver l’assurance auto la mieux adaptée à sa situation, il est indispensable de comparer plusieurs offres. Les comparateurs en ligne comme le site lecomparateurassurance.com sont très efficaces pour trouver le meilleur contrat d’assurance auto.

Quels sont les dommages couverts par l’assurance auto ?

L’assurance automobile couvre au minimum les dommages causés aux tiers et aux passagers. Par contre quand on veut que le contrat couvre les dommages corporels du conducteur en cas d’accident responsable ou sans tiers impliqué, il est nécessaire de souscrire une garantie en plus. Aujourd’hui, la plupart des compagnies d’assurance auto proposent des options en matière de défense et recours pour apporter une assistance juridictionnelle en cas de sinistre. Cela permet aussi de couvrir les frais de procédure, d’expertise et de constat d’huissier. L’assistance permet de prendre en charge le dépannage de sa voiture en cas de panne. Ensuite, les autres options de l’assurance automobile sont le bris de glace, les catastrophes naturelles, le vol, l’incendie. Enfin, la formule « tous risques » prend en charge le vandalisme, le délit de fuite, l’accident responsable et la collision avec un animal sauvage.

Quels sont les risques de rouler sans assurance auto ?

Selon le Code de la route, le juge peut décider d’infliger une amende de 3750 euros à un conducteur roulant sans assurance. De plus, en cas de première verbalisation lors d’un contrôle routier, il peut se voir infliger une amende forfaitaire de 500 euros, minorée de 400 euros si le paiement est effectué sous 15 jours, et majoré à 1000 euros en cas d’absence de paiement dans les 45 jours. En cas de récidive, cette amende peut s’élever à 7500 euros d’amende. Depuis le 1er janvier 2019, une loi est entrée en vigueur pour mettre en place le fichier des véhicules assurés afin de lutter plus efficacement contre la conduite sans assurance.