Dossiers

Acheter un véhicule d’occasion via un mandataire. La bonne solution ?

Il existe un nombre impressionnant de possibilité d’achat de son véhicule. L’achat classique en concession, le leasing pouvant être sous la forme d’une LOA (Location avec option d’achat) ou bien encore LLD (location longue durée) et bien évidemment le marché de l’occasion. L’idée globale est que le véhicule de nos rêves nous revienne le moins cher possible. Depuis de nombreuses années maintenant, la possibilité de passer par un mandataire auto peut être la solution à toutes vos questions.

Mandataire Auto quèsaco ?

Cela peut paraître de prime abord un peu étrange. Que peut bien faire un mandataire auto ? Pour faire un simple, c’est une personne qui va se charger de vous trouver l’auto dont vous rêvez en essayant de remplir au mieux vos désirs face à la disponibilité du marché. Je vais vous prendre un exemple précis : Acheter un véhicule en Allemagne et passer par un mandataire pour voiture d’occasion.

DAS auto

Vous le savez tous, une Allemande bien optionnée n’est pas à la portée de toutes les bourses. Le nombre d’options disponibles que ce soit sur une Audi, BMW, Mercedes, VW est considérable. D’ailleurs, certaines marques allemandes ne fournissent pas les mêmes options au catalogue que l’on soit en France ou en Allemagne. Parfois, des options en Allemagne deviennent « de série » en passant le Rhin. C’est un choix, certes mais qui n’est pas forcément gratuit.

On trouve alors sur le marché de l’occasion des modèles récents bien inférieur à la côte française. Le site Mobile.de, par exemple, regorge d’annonces alléchantes en tous genres. Les prix sont parfois incroyablement bas mais attention ! Même si vous maitrisez la langue de Goethe, pas mal de pièges sont à éviter. Des véhicules aux kilométrages modifiés (de plus en plus rares sur les véhicules récents au vu du nombre de points contrôle), aux modèles accidentés en passant par les préparations moteur douteuses, méfiance. Il faut ajouter à cela les histoires de TVA, de passage aux mines, de garantie etc.

Une solution : le mandataire

Et c’est là que le mandataire rentre dans la partie. En passant par lui, vous allez pouvoir esquiver bons nombres de pièges. Généralement, il possède un petit portefeuille de professionnels avec lequel il a l’habitude de travailler. Lorsque vous vous présentez à son cabinet vous évoquer ensemble le type de véhicule souhaité, la marque et les options spécifiques que vous souhaitez mais surtout votre budget à ne pas dépasser. Reste alors à voir si dans l’immense catalogue du marché de l’occasion Allemand, votre perle tant convoitée existe déjà. Une fois le choix plus ou moins validé, votre mandataire se lance à la chasse au trésor. Il vous proposera à coup sûr, plusieurs modèles rentrant dans vos critères.

Mercedes A45 AMG

Une fois l’ensemble validé, la transaction se fera d’une part entre professionnels et d’autre part entre le mandataire et vous. Cautions, garantie, tout est fait pour sécuriser l’achat et le transport de l’auto. Le mandataire devra ensuite récupérer un quitus fiscal. Le quitus fiscal est un certificat fiscal qui indique que la voiture mentionnée dessus est en règle par rapport à la TVA. Une fois la paperasse administrative allemande qui peut prendre un peu de temps selon le véhicule acheté, celui-ci sera expédié via transporteur (ou par la route c’est selon) à sa destination de prédilection. Reste ensuite les démarches administratives françaises.

Laissez-passer A-38 !!

Passage aux mines obligatoire même pour un véhicule issu de la zone euro, attention au malus CO2 si tant est qu’il y en ait un. Depuis janvier 2018, l’achat d’un véhicule d’occasion est soumis à la taxe malus… pour les véhicules de plus de 36 CV fiscaux. Comptez 500€ par cheval fiscal. Toutefois vous pourrez être exonéré de cette taxe (à fortiori sur un véhicule d’occasion) si vous prouvez que vous possédez une famille nombreuse et que vous ne pouvez pas faire autrement que de rouler en Audi A8 L W12 (41 CV) ou en Mercedes G463 G55 AMG Long (43 CV) … N’est-ce pas ?

Une fois toutes les démarches établies, il ne vous reste plus qu’à profiter, enfin, de votre véhicule si activement recherché. Comme vous pouvez le constater, ce n’est pas une chose simple d’importer un véhicule quelle que soit la différence de prix constaté. Passer par un mandataire est une vraie plus-value qui a un cout, certes, mais qui vous évitera toutes mauvaises déconvenues. Bien évidemment, et comme pour tous professionnels, bien choisir son mandataire est là aussi primordial. Vous n’avez plus qu’à !