BMW X2 M Sport X

Lors de la présentation du concept au mondial de Paris, il y a 2 ans, tout le monde n’avait d’yeux que pour ce nouveau modèle. Baptisé BMW X2, le nouveau SUV ou SAC pour Sport Activity Coupé de chez BMW se veut une alternative sportive au non moins réussis BMW X1, modèle le plus vendu de la marque à ce jour.

Bien qu’il ne partage quasiment aucune pièce commune avec le X1, il est fort à parier que le choix entre les deux SUV, risque de se poser chez le concessionnaire.

Un design novateur

La BMW X2, possède un design on ne peut plus innovant. Certes, le plus petit SUV de chez BMW a perdu le coté extravagant de son Concept, il en reste pour autant très séduisant et surtout très sportif. Garde au sol abaissée, toit légèrement plus bas, pavillon fuyant, la BMW X2 à tous les gènes d’un coupé sportif à l’instar des X4 et X6 de la marque.

Quelques détails bien sentis ravivent le coté sportif du X2, notamment avec le rappel du logo sur les ailes arrières façon BMW coupé C et CS des années 70. Notre version d’essai était équipée du pack M Sport X caractérisé par des passages de roues, des bas de caisse et une calandre grisés pour un coté un peu plus baroudeur.

Coté dimension le X2 mesure 4m36 de long contre 4m44 pour le X1. Il est aussi plus bas de 7cm avec 1m53. Le coffre à quant à lui une capacité de 470 litres et peut monter à 1355 litres, une fois les sièges arrière rabattus.

Un intérieur sportif

Concernant l’habitacle, les habitués de la marque à l’hélice ne seront pas dépaysés puisqu’on trouvera la même finition et les mêmes instrumentations que l’on peut avoir sur les BMW Serie 1 et Serie 2. Des plastiques moussé de qualité, un tableau de bord bi-ton agrémenté d’un liseré de LED éclairantes du plus bel effet. Les sièges sport sont confortables et enveloppants et j’apprécie toujours autant le volant M cossu à la jante épaisse et généreuse.

Cet environnement est bien sûr accompagné des dernières générations d’info divertissement BMW. Le i-Drive est accompagné de l’écran 8.8 pouces tactile comprenant le BMW Connected Drive qui regroupe GPS, conciergerie, diverses applications multimédias, etc, etc pour une somme avoisinant les 2850€…

Des moteurs coupleux

Pour sa sortie, la BMW X2 se voit doter de plusieurs motorisations toutes déjà connues. Mon modèle d’essai était le 20d xDrive,  un 4 cylindres diesel Twin Turbo développant 190ch pour 400NM de couple et 4 roues motrices. J’ai eu la possibilité d’essayer le X2 20i sDrive, traction, moteur essence 4 cylindres Twin Turbo de 192ch pour 280NM de couple. Un 18i, un 18d et un 25d seront aussi de la partie avec respectivement, 140, 150 et 231 chevaux sous le capot.

Globalement, les deux motorisations essayées sont extrêmement coupleuses. Je veux dire par la qu’il ne sert à rien d’aller chercher davantage de puissance dans les tours y compris pour le moteur essence. Jouer sur le couple est ici primordial. Les modèles xDrive (4 roues motrices) sont associés à l’excellente boite à vitesse BVA8 de chez BMW et les modèles sDrive (traction) à la nouvelle boite à double embrayage DKG à 7 rapports dont dispose aussi les MINI. Pourquoi se changement de boite à vitesse ? Tout simplement pour gagner en efficience et, très sincèrement, sur l’espace de 150 kilomètres à son bord, je n’ai pas vu de grosses différences, hormis peut-être, un peu moins de douceur dans le maniement sur la DKG7.

Un dynamisme digne d’une berline

Sur la route, hormis une position forcement plus élevée qu’une berline, le comportement est le même que cette dernière. Le centre de gravité extrêmement bas du X2 lui confère une tenue de route et une stabilité à tout moment. Le mode Sport est toujours aussi agréable et la réactivité dans la direction et sur la pédale d’accélérateur se fait sentir immédiatement. Les conditions climatiques du séjour m’ont permis de constater que la tenue de route du BMW X2 était très bonne, notamment équipée de la technologie xDrive. A noter que la plupart du temps, le xDrive enverra 100% de la puissance sur les roues avant. Ce n’est qu’en cas de besoin que le différentiel repartira la puissance aux roues arrière.

Un point positif pour le modèle sDrive ou contrairement à la Serie 2 Active Tourer, le retour de couple dans la direction a totalement été gommé. Les 192 chevaux passent parfaitement sans donner de jeu dans la direction après une forte accélération. Le seul point que l’on pourrait reprocher à ce BMW X2 ce serait, selon la configuration, une trop grande fermeté. Dans les ruelles de Lisbonne ou sur des routes aux revêtements aléatoires, j’ai été un peu secoué. Les BMW ont toujours été fermes, cela va s’en dire, et les fans de la marque apprécient à juste titre cette fermeté, néanmoins faites attention au combos châssis sport, jantes de 19″ de série si vous êtes adepte d’un confort à toute épreuve.

Verdict

Affiché au prix de départ de 41700€ pour le X2 20d xDrive qui une fois bien optionné peut monter à plus de 55000€ comme notre modèle d’essai, le X2 séduit. Personnellement, j’aime son positionnement. Il est finalement ce qu’est la BMW Serie 2 à la Serie 1, c’est un « coupé » dynamique, sportif du X1. Je ne sais pas si mon age me joue des tours mais j’ai été séduits par ce que le BMW X2 proposait. Un projet audacieux qui donne comme résultat un SUV passion, conférant un comportement de berline surélevé qui devrait en séduire plus d’un.

J’aime :

  • Son design de SUV Sportif
  • Les coloris de lancement
  • Son comportement dynamique de berline

J’aime moins : 

  • Un poil rigide selon les routes empruntées
  • Beaucoup, beaucoup d’options au vu du tarif