Jaguar et son département restauration ont remis en état une Type E de 1968. Mais au lieu de rénover son fameux six cylindres en ligne XK 4.2 de 265 ch, ils l’ont tout simplement échanger pour un moteur 100 % électrique !

Jaguar Type E Zero : 220 kW

Le département classique a osé transformer la splendide type E en voiture électrique. Pour Tim Hannig, le directeur de Jaguar Land Rover Classic, il s’agit d’un test : «avec la Type-E Zero, nous voulons que les voitures classiques résistent à l’épreuve du temps. Nous étudions la possibilité de mettre ce concept sur le marché et nous sommes donc impatients d’entendre les réactions de nos clients».A l’extérieur, rien ne la différencie du modèle originale. Seule de modernes feux à LED, implantés dans les optiques avant font leur discrètes apparitions. Afin de respecter la philosophie et la mise au point de l’auto de l’époque, les ingénieurs de Jaguar ont respecté le même ratio poids puissance et surtout la même répartition des masses. Se contentant de 220 kW, soit 300 chevaux, les performances de le Type E Zero sont supérieures au modèle thermique avec une seconde de moins sur l’exercice du 0 à 100 km/h (5,5 secondes).

Jaguar Type E Zero : 270 km d’autonomie

Ce groupe motopropulseur utilise des composants provenant de la future I-PACE, le premier véhicule 100% électrique de la firme de Coventry. La Type-E Zero disposerait d’une autonomie de 270 km en usage réelle. Sa batterie de 40 kWh peut être rechargée en moins de 7 heures.

Marche arrière possible

La Type E Zero est pour le moment un modèle unique. Mais le patron de Jaguar laisse entendre qu’une telle transformation pourrait être réalisée sur n’importe quelle Jaguar dotée d’un moteur XK, tel que les XK120 de 1948 ou bien les XJ6 des années 80. Si le public venait à rejeter cette greffe électrique, Tim Hannig a tout prévue : «La Type-E pourra être rééquipée d’un moteur conventionnel à tout moment. Je pense que c’est essentiel pour s’assurer que Jaguar reste fidèle à son ADN». A suivre !

Credit : Jaguar Land Rover

 

Commentaires Facebook
Share This