Dans le rétro de Jensen : la Volvo 262C

Recherche

websearch
Dossiers
0

Dans le rétro de Jensen : la Volvo 262C

Notre expert Jensen revient aujourd’hui sur l’histoire de la plus italienne des Volvo : le coupé 262C.


VOLVO 262C : La surprise venue du Nord

Volvo_262_C_11

Volvo est un constructeur Suédois qui a toujours eu une bonne clientèle outre-Atlantique. En effet les Américains ont toujours appréciés ces autos aussi solides qu’imposantes…

C’est en détaillant au milieu des années 70 une Lincoln Continental que les ingénieurs Suédois se sont dit qu’il y avait peut-être « quelque chose à faire » pour concurrencer de telles voitures aux States, et ce sans avoir à trop bourse délier.

La Lincoln Continental, « inspiratrice en chef » de la futur 262C !

Lincoln-Continental

En partant de la 262, une 2 portes équipée du tout nouveau V6 « PRV » de 2664cm3, va germer l’idée de réaliser à un petit nombre d’exemplaires une version plus typée US, avec notamment ce toit rabaissé, le projet « Tre Kronor » (3 couronnes) vient de naître !

La Volvo 262 : 2 portes et 6 cylindres. Produite durant deux millésimes à seulement 2659 exemplaires, c’est la Volvo la moins produite de l’histoire !

Volvo-262

Une voiture est réalisée à partir d’une 262 par les établissements Italiens Coggiola. L’auto reste la même, à l’exception du pavillon, abaissé de 6cm, et des pare-brise et lunette arrière spécifiques.

Le prototype réalisé par Coggiola, de nos jours au musée de la firme.

Prototype-Volvo-262-Coggiola
Conscient que le nombre d’exemplaires à produire ne sera pas énorme, on décide de sous-traiter toute la production chez Bertone en Italie, beaucoup plus apte que Coggiola à réaliser une production en série, si minime soit-elle.

Il est utile de préciser ici que si ce dernier va assurer le montage des voitures et l’élaboration de l’intérieur il n’est en rien responsable du Design extérieur, réalisé et finalisé par les responsables de Volvo, et personne d’autre !

Le concept est simple : Les caisses nues partent par la route de Göteborg avec dans des containers tout le nécessaire pour la fin du montage. Arrivées à destination Bertone y ajoute « sa patte », assure le montage final des voitures, et réexpédie le tout toujours par la route vers la Suède, où les autos sont alors dispatchées dans le monde entier.

Présentée à Genève en mars 1977 la voiture, baptisée 262C, ne passe pas inaperçue…

Volvo_262_C_6

Les Européens hésitent devant la voiture. Déjà une Volvo des 70’s ça ressemble beaucoup à un char d’assaut, mais alors là…

Clairement la presse spécialisée lui reproche un look complètement à côté de la plaque, avec cette carrosserie à deux portes déjà longue à l’origine, et encore accentué par un toit raboté !

Volvo_262_C_10

Bref, cette auto n’est pas belle, et nombreux sont les « spécialistes » automobiles à tirer à boulets rouges sur un Nuccio Bertone qui n’y était au demeurant strictement pour rien…

La marque va beaucoup communiquer en citant le marché US, plutôt bien disposé pour ce genre de carrosserie, et pour lequel cette voiture était d’ailleurs quasi-spécifiquement conçue.

Les USA resteront de très loin le premier marché pour la 262C.

Volvo_262_C_4

D’ailleurs les objectifs de vente sont modestes : 800 véhicules par an, dont 720 pour les USA.

Cette 262C est une voiture à deux portes dérivée des séries 240 et 260 bien connues.

Elles est propulsée par le 2664cm3 PRV double-arbre doté d’une injection mécanique (l’un des tout premier moteur commercialisé avec une sonde Lambda et un échappement catalytique) développant ici 140cv Din à 6000Trs. La boite de vitesses mécanique est « typiquement Volvo », avec 4 rapports plus overdrive, ou automatique Borg-Warner à 3 rapports.

La suspension est composée de ressorts hélicoïdaux avec essieu arrière rigide, les freins sont à quatre disques.

La voiture dispose d’un intérieur très raffiné avec sellerie cuir, boiseries, sièges chauffants, climatisation, rétros électriques, Cruise control, antenne électrique…

Volvo_262_C_2

La seule option réside dans la possibilité d’avoir un autoradio plus ou moins performant, la boite automatique étant en « option gratuite ».

Pour la teinte les choses sont claires du moins pour le millésime 78 : C’est « Silver métal/toit vinyle noir », point à la ligne !

Volvo_262_C_1

Vite critiquée, mais aussi vite oubliée par la presse européenne, la 262C va pourtant continuer son petit bonhomme de chemin, et bénéficier à chaque nouveau millésime de quelques modifications, les ventes aux USA étant même largement au-dessus des prévisions initiales.

Pourtant côté tarif Volvo frappe fort : La 262C s’échange chez nous en 1978 contre un chèque de… 102 000Frs.
Dans cet ordre de prix on ne trouvait que la BMW 7.33i ou la Mercedes 350SE, rien que ça !

1979 : Feux arrières débordants sur les côtés et couvercle de coffre descendant plus bas améliorant le chargement des bagages, palette de couleurs plus étoffée : Blue metallic, Gold metallic, Black, Light Blue metallic et Brown metallic en plus du Silver metallic présent le millésime précédent.

Modèle 79 avec feux arrières plus larges, et couvercle de coffre modifié.

Volvo_262_C_8

1980 : Nouvelle version du V6 PRV, cette fois-ci en 2849cm3 avec villebrequin à 7 paliers et développant 155cv à 5500Trs. Spoiler avant sous le pare-chocs.

1981 : Face avant modifiée et adoucie avec clignotants débordant sur le côté, tableau de bord revu. Suppression du toit en vinyle plus vraiment dans l’air du temps.

1981 : face avant adoucie et plus de vinyle pour le toit.

Volvo_262_C_5

La production s’arrête cette année-la après la vente de 6622 voitures étalée sur quatre millésimes, ce qui était largement au-delà des prévisions initiales.

Ventes par années :

1977/78 : 1670
1978/79 : 2120
1979/80 : 1920
1980/81 : 912

Grosso-modo 5000 ont trouvé preneur aux USA, 500 en Suède et 1000 dans le reste de l’Europe.

On en verra très peu en France, je ne pense pas que plus d’une centaine d’autos y furent vendues…

La Volvo 262C reste une sorte d’éléphant blanc dans la gamme d’un constructeur qui n’avait alors pas vraiment la réputation de faire dans l’original, et sa côte en collection est de nos jours très soutenue.

Volvo_262_C_7

Jensen.


 

La Rédac

Blog-Moteur.com, portail d'actualités et vidéos automobiles, avec aussi de vrais morceaux de sport et de jeux vidéo dedans. #KeepPushing