5 ans apres sa premiere apparition et avec plus de 5500 exemplaires vendus dans le monde, l’Aventador est un vrai succes pour Lamborghini. Il fallait lui redonner un petit coup de jeune pour qu’elle puisse rester dans le peloton de tete des supercars, surtout avec les nouvelles venues que sont l’Aston Martin DB11 (610 ch), la Ferrari F12 Berlinetta (740 ch) ou la future Bentley Continental Supersports (710 ch) . C’est dorénavant chose fete avec cette version S, appelation historique puisque ce badge equippa la splendide Miura en 1968 ou encore la Countach en 1978 et signifiant un gain de performance non négligeable.aventador-s-3

Aventador S : Un V12 atmospherique de 740 ch

Avec son look toujours aussi spectaculaire, elle sera toujours très visible sur la route ou surtout sur les circuits. Esthetiquement l’Aventador arbore un nouveau bouclier avant, des prises d’air remaniées sur les montants de toit pour alimenter le V12, ainsi qu’une sortie d’échappement désormais scindé en 3 parties sur ce modèle S. Mais une des plus grosses évolutions se situe sous le capot. En effet le moteur V12 toujours atmosphérique ouvert à 60° et de 6,5 l de cylindrée reçoit 40 ch de plus, soit un total de 740 ch à 8 400 tr/min. Le couple est un peu plus important avec 690 Nm à 5 500 tours, mais surtout plus constant en restant un peu plus présent à hauts régimes. A noter que l’Aventador SV faisait encore mieux avec 750 chevaux.aventador-s-6

Les performance de ce modèle S se rapprochent de la SV avec un 0 à 100 km/h effectué en 2,9 s (2,8 pour la SV) et une vitesse maximale de 350 km/h. Les 300 km/h sont atteint en seulement 24,2 s !aventador-s-4

4 roues Motrices et directrices

L’evolution ne s’arrete pas au moteur, en effet les ingénieurs de Sant’ Agata ont developpé des nouveaux amortisseurs adaptatifs , ainsi qu’une direction à pas variable qui commande également les roues arrière. Comme chez les autres constructeurs qui utilisent ce systeme (Porsche voire meme le Renault Megane GT) , le système braque les deux essieux dans des sens opposés à basse vitesse pour favoriser l’agilité dans les virages serrés,  un point traditionnellement problématique sur les 4 roues motrices. Au delà de 130 km/h, les roues arrières braquent cette fois ci dans le même sens, au profit de la stabilité dans les courbes ou dans les changements de voie rapides. aventador-s-intern2aventador-s-interne1

Une bonne affaire ?

Disponible à partir de 341.825 € sans option, soit environ 15.000 € de plus que la version standard, l’Aventador S  coûte  quand même 60 000 euros moins chère que ne l’était la version SV. Elle reste chere, … mais surement négligeable pour une majorité de la clientèle interessée pour avoir une Lambo dans son garage.
La vidéo de presentation sur le circuit de Valence :
Commentaires Facebook
Share This