Nos coups de cœur de l'édition 2016 du Mondial de Paris - 1ère Partie

Recherche

websearch
Dossiers
0

Nos coups de cœur de l’édition 2016 du Mondial de Paris – 1ère Partie

Découvrez la première partie de notre dossier consacré à nos coups de cœur de l’édition 2016 du Mondial de Paris!


Un évènement attendu

Malgré la défection remarquée de quelques constructeurs, le Mondial de l’Auto de Paris (ouvert jusqu’au 14 octobre) nous aura tout de même réservé quelques jolies surprises. Pour l’occasion, nous vous avons concocté un dossier spécial consacré à nos coups de cœur de cette édition 2016. Pour la première partie, on s’intéresse aux constructeurs japonais et français.

Chez nos voisins japonais, on débute avec la plantureuse Lexus LC 500h. Ce superbe coupé 2+2 est animé par un système hybride qui marie un V6 3,5 L carburant au sans-plomb à un bloc électrique, avec une puissance totale de 354 ch. Le 0 à 100 km/h serait abattu en moins de 5 secondes.

mondial-paris-2016-2

Un agréable parfum de renouveau flotte chez Nissan, qui présente au Mondial sa 5ème génération de Micra. Ce nouvel opus, au design plutôt osé, rompt complètement avec les rondeurs des générations précédentes (et c’est tant mieux!). Élaborée sur une plate-forme de Renault Clio, cette citadine de 3,99 m sera désormais produite en France. Par ailleurs, on note un net bond en avant en terme de qualité perçue à l’intérieur.

mondial-paris-2016-25

Évènement national oblige, les constructeurs français n’avaient pas le droit de passer à côté du Mondial. Commençons avec Citroën, qui présente sur son stand le très inspiré concept-car CXperience, qui perpétue la tradition des grandes berlines chevronnées. En plus d’être une belle réussite d’un point de vue esthétique, ce concept préfigure la prochaine chaîne de traction hybride du groupe PSA, qui se composera d’un bloc essence de 200 ch, et d’un bloc électrique de 110 ch, et qui offrira une autonomie en mode électrique de 60 km.

mondial-paris-2016-15

Toujours chez Citroën, on note la présence très remarquée de la nouvelle C3 WRC Concept, qui préfigure « à 95% » la future bête de rallye. Au programme : voies élargies de 55 mm par rapport à la version civile, et un 1,6 L turbo qui distribue ses 380 ch aux 4 roues de l’auto.

mondial-paris-2016-14

DS présente sur son superbe stand son concept de coupé sportif électrique : la E-Tense. Motorisé par un duo de moteurs électriques envoyant leur puissance aux roues arrière, l’auto affiche des données alléchantes : 400 ch, 0 à 100 km/h en 4,5 secondes, 250 km/h en pointe, et une autonomie affichée de 310 km.

mondial-paris-2016-22

Chez Peugeot, la tendance est aux SUV. Aux côtés du nouveau 5008 au look très baroudeur, le constructeur sochalien présente au Mondial son bestial 3008 DKR, avec lequel il partira à l’assaut du Dakar 2017. Motorisé par V6 3,0 L diesel d’environ 340 ch, ce buggy -qui n’a du 3008 que le look et le nom- sera confié aux soins des pilotes Peugeot Sport Stéphane Peterhansel, Sébastien Loeb, Carlos Sainz et Cyril Despres. Une équipe de rêve en somme, qui devrait sans doute faire des étincelles!

mondial-paris-2016-28

mondial-paris-2016-29

On termine ce premier tour d’horizon avec Renault. Aux côtés de l’Alaskan, premier pick-up de la marque et de la Twingo GT, le constructeur au losange présente sur son stand deux concepts-car alléchants : TreZor, et Clio RS 16. Inaugurant 6 ans après le concept DeZir le deuxième cycle du dessin maison, la TreZor constitue pour beaucoup LA vedette de ce Mondial de Paris. Affichant des proportions alléchantes (long capot, grande largeur -2,18 m-, pavillon écrasé et fuyant), cette grande GT se distingue surtout par son absence de portières, puisque le capot, le pare-brise et le toit basculent d’un seul bloc vers l’avant! Sous le capot justement, on retrouve un bloc électrique de 350 ch de la monoplace Renault e.Dams.

mondial-paris-2016-11

Enfin, et même s’il ne s’agit pas d’une vraie nouveauté, impossible de ne pas vous parler de la Clio RS 16. Objet de bien des spéculations, cette version survitaminée de la Clio R.S. embarque le 2,0 L turbo de 275 ch de la Mégane R.S. Trophy-R, et un paquet de modifications : voies élargies, aileron massif… Si sa commercialisation n’a pas encore été officialisée, il se murmure toutefois qu’elle serait sûre « à 95% », pour une production limitée à 200 ou 300 exemplaires. Le message est clair : on la veut M. Renault!

mondial-paris-2016-7


 

Mathias Dugenetay

Mordu de bagnoles depuis la plus tendre enfance. Rédacteur en chef de Blog-Moteur.com