News

Rtech Ponderosa : Pickup Yankee à la sauce vintage


La démesure Américaine incarnée

C’est un fait : les voitures Américaines ont souvent un côté démesuré (parfois jusqu’à l’outrance) qui ne manque pas de nous faire rêver, nous autres pauvres automobilistes Français plus habitués aux frêles citadines propulsées par des 3 cylindres qu’aux gros engins motorisés par des V8.

A ce petit jeu, l’énorme pickup Ponderosa semble posséder une sacrée longueur d’avance. Sortant des ateliers de Rtech Fabrication (firme basée dans l’Idaho spécialisée dans la restauration de pickups Chevrolet et GMC de la fin des années 60/début des années 70), le Ponderosa réunit deux voitures en une : une cabine de Chevrolet C30 ’66 surmonte un châssis de C30 ’72.

Et le résultat explose les compteurs : 2,44 m de haut, et 6,01 m de long !

Sous le capot, un diesel 5,9 L Cummins prélevé d’un RAM de 1996, lourdement modifié : gros turbo, intercooler maison, injecteurs Stage 3, échappement Flowmaster…), et associé à une transmission contemporaine à double embrayage comptant 5 rapports. Cette cathédrale roulante affiche au total 550 ch, et 1.762 Nm de couple (!).

Evidemment, Rtech s’est penché sur le châssis, lourdement rigidifié, tout comme la coque, sans parler des suspensions, aussi délirantes que le reste.

Dans le plus pur esprit « restomod », l’auto associe des éléments stylistiques délibérément rétro (calandre chromée, petits rétroviseurs…), et pièces à la pointe de la technologie, comme les projecteurs avant à LED. La benne est recouverte de bois de frêne, et le réservoir est capable d’engloutir plus de 227 litres de gasoil !

L’intérieur reste quant à lui délibérément vintage, et c’est une excellente chose, tant le résultat a infiniment plus de gueule que les tableaux de bord actuels. Si le Ponderosa est un exemplaire unique, son concepteur n’exclut pas d’en construire d’autres, si la demande est là. Si le prix de ce monstre n’a pas été communiqué, il est raisonnable de tabler sur au moins 150.000 dollars. Pas déconnant, vu l’attractivité absolue de l’engin !