The Crew 2

Après un premier opus en demi teinte, grandement amélioré par les différentes mises à jour qu’il a reçues, The Crew 2 débarque en pleine période estivale afin de revisiter les États-Unis avec encore plus de fun et de sensations.

Forme ton Crew Bro !

Dans The Crew 2 et cela comme dans le premier épisode, il est possible via vos amis, et les joueurs rencontrés dans le jeu, de former votre crew – équipe et ainsi relever ensemble les différents défis que propose le jeu. Mais The Crew 2 va un peu plus loin cette fois-ci, avec une histoire personnalisable. À vous de mener votre barque dans le monde impitoyable de Motornation. Motornation est un ensemble de compétitions réparties en plusieurs catégories. Vous aurez donc accès à du street racing, du offroad, du pro racing et enfin du freestyle. Chaque catégorie contient plusieurs types de véhicules. Par exemple la catégorie Street racing, réunis à la fois des courses de rues, mais aussi du Drift ainsi que des courses de dragster. La catégorie offroad réunis les courses en pleine nature, mais aussi le Monster Truck, le Rally Cross etc. Vous aurez donc des courses dans l’air, sur terre et en mer ! À vous de choisir la catégorie ou vous voulez exceller pour ainsi devenir le roi incontesté. Bien sûr vous imaginez bien que tout est fait pour briller dans toutes les catégories, il vous faudra donc un paquet d’heures avant d’être le maître suprême !

On the Road Again

Une fois potasser l’intégralité des possibilités qu’offre The Crew 2, on se rend compte du travail fournis par Ivory Tower, le studio lyonnais (Cocoricco) d’Ubisoft. Tous les endroits les plus emblématiques du territoire américain sont retranscrits avec fidélité.

Vous pourrez ainsi survoler la statue de la Liberté, faire du moto Cross au sommet du mont Rushmore, vous échappez dans le grand canyon et vous posez tranquillement sur le strip de Las Vegas en contemplant les hôtels et casinos de la ville. Un soin immense a été apporté à l’immersion. Aucun temps de chargement ne se fait sentir entre la carte et la route qui zoome et dézoome comme Google maps. Vous pourrez d’ailleurs réaliser vos propres tracés d’un point A à un Point B de la carte. Comptez bien 40 minutes (selon votre bolide) pour relier San Francisco à New york !

Techniquement le jeu est parfaitement réalisé et il est rare de voir 2 immeubles identiques. Les différents paysages des États-Unis ont été parfaitement modélisés et l’on sent le changement d’ambiance entre les différents états. Plus de 200 véhicules ont été ajoutés avec des marques de renom comme Porsche et Ferrari. Les intérieurs sont tous très détaillés et les sons sont pour la plupart extrêmement fidèles. Le fait de pouvoir les customiser comme bon nous semble rajoute un petit plus indéniable. Hormis quelques petits bugs d’affichage et le fait que les rétroviseurs ne soient toujours pas de vrai miroir, rien n’est à redire techniquement sur The Crew 2.

Arcade 2.0

Tout serait parfait dans The Crew 2 ? Et bien tout dépendra sans doute de vos attentes, mais aussi de votre âge. Le scénario est à mon sens encore un petit gâchis avec ce jeunisme forcé mélangeant à la fois need for speed payback, Forza Horyzon et Fast and Furious. L’expérience gagnée via le nombre de followers ne m’a pas du tout séduit. Ensuite viens le fait qu’une fois les ¾ du jeu passé, The Crew 2 a tendance a s’essouffler un peu. Il va falloir refaire des courses pour gagner des objets de performances si on veut vraiment arriver à battre les boss. Le système de loot devient trop présent et on perd le plaisir de faire une course pour la course. Le côté arcade sans prise de tête de début du jeu s’estompe pour rentrer dans le classicisme actuel du loot et de « payer » pour avancer (non obligatoire, certes mais présent). Il y a tellement de fun au départ avec les grandes traversées, pourquoi avoir complexifié le jeu d’un coup ? La durée de vie ? Un bon jeu d’arcade se savoure sur des courtes durées et le plaisir d’y revenir se fait naturellement.

Néanmoins passé ce côté négatif, on prend du plaisir dans The Crew 2. La maniabilité des véhicules est on ne peut plus simple. Ici pas de prise de tête, de l’arcade pure et dure. Les véhicules sont collés à la route et on ne trouvera que très peu de différence de comportement d’un véhicule à l’autre. Certes si vous êtes passionnés de simulation auto, ce n’est pas vraiment dans The Crew 2 que vous allez retrouver ces sensations. On regrettera parfois certains éléments du décor comme un muret, ou les blocs de checkpoints qui vous arrêtent net alors que vous arrivez à plus de 200km/h dessus.
Côté IA les adversaires sont assez coriaces. Les courses sont sévèrement animées avec parfois de sérieux tampons. Afin de garder une forte dose d’adrénaline, l’IA est comme qui dirait « cheaté » pour vous coller aux pare-chocs sans cour ferir ! Lors des grandes traversées, il est assez facile de leur mettre 3km dans la vue et soudain, sans rien comprendre, Billie est derrière toi !

Verdict

En conclusion, The Crew 2 est une très bonne dose d’adrénaline estivale. Il vous occupera beaucoup de temps si vous êtes accro aux grands espaces et à la multitude de courses et de défis à accomplir. Un bon petit jeu d’arcade qui vous fera passer de très bons moments.

Commentaires Facebook