Senna, le film
Dossiers

Senna le Film, notre verdict complet


1er mai 1994, le monde entier dit adieu à Ayrton Senna

1er mai 1994, je me souviens encore du haut de mes 14 ans, être assis dans le canapé des amis de mes parents. Un dimanche ensoleillé, typiquement le genre de journée où un bon grand prix de F1 entre amis ne se refuse pas. La télévision française n’avait cessé de parler du crash de Barrichello et de la mort de Ratzenberger lors des essais. C’était donc un grand prix un peu spécial qui s’apprêtait à démarrer, mais jamais, ô grand jamais, nous aurions pu supposer une seule seconde que nous allions perdre un dieu vivant de la F1.

Mise à jour du 3 novembre 2011 : Senna le Film est désormais disponible en DVD et Blu-Ray, dont une édition collector limitée à découvrir ici.

Senna, le film

 [vsw id= »7cyhGET6tsw » source= »youtube » width= »720″ height= »480″ autoplay= »no »]

Je me souviens encore, TF1 n’était même pas sur le coup. Et pour cause, les sempiternelles publicités de grand prix avaient été diffusées alors que le Safety Car était encore en piste suite à l’accrochage du départ. Je me souviens de la phrase-choc de Jean louis Moncet annonçant que leurs chers téléspectateurs avaient loupé « quelque chose d’important ». On découvrait alors avec stupéfaction les ralentis du crash de la Williams numéro 2, et Ayrton allongé recevant les premiers secours. C’est la première fois que je vis mon père fondre en larme. J’ai compris à ce moment la que nous venions de perdre quelqu’un de cher…

Senna, le film

Une version ciné épurée

Le film d’Asif Kapadia retrace durant 1h45 la fabuleuse ascension du génie Ayrton Senna. De ses débuts en Kart et sa première victoire en F1 a Monaco à bord de la modeste Toleman TG184, jusqu’à sa disparition tragique en 1994. Il faut savoir que le film est en fait une version épurée du documentaire original, puisque la version longue dure pas moins de 2h40, et est sortie directement en DVD et Blu-Ray en 2010. La différence réside dans les commentaires des protagonistes de l’époque. Ici, le montage est fait uniquement à partir de reportages accompagnés de commentaires, alors que la version longue fait des aller-retour entre les explications des pilotes et personnes ayant connu Senna et les commentaires durant les documentaires.

Senna, le film

Il est vrai que 2h42 peut sembler très long pour une personne qui cherche à se divertir tout en s’instruisant sur la vie de Senna. Cependant, la version longue est on ne peut plus intéressante, car très détaillée et elle s’efforce d’éclaircir davantage certains reportages d’époque. « Senna » nous montre donc la vie de ce héros des temps modernes. Le réalisateur nous montre une personne simple avec un seul but : être le meilleur. A l’instar d’un Prost très calculateur, Senna apparaît comme n’ayant qu’un seul objectif : gagner.

Senna, le film

Un véritable héros international

Chacun jugera alors du caractère et du comportement d’Ayrton Senna. Mais le film transcende le spectateur de par ses documentaires d’époques, ses caméras embarquées complètement folles où l’on voit Ayrton Senna se battre avec une boîte a vitesses manuelle dans les rues de Monaco. On y (re)découvre une personne complexe, notamment lors de ses affrontements avec Alain Prost. Alain Prost est d’ailleurs sévèrement mis à mal tout du long du reportage alors que la réalité parait tout de même moins sombre que cela. Rebelle face au règlement d’époque, Senna était également un être au grand cœur qui a transcendé tout un peuple et fait de lui un véritable héros international.

Senna, le film

Ayrton Senna en chiffres :

– Débuts en F1 au Grand Prix du Brésil 1984 à Jacarepagua
– Première victoire au Grand Prix du Portugal 1985 à Estoril
– Première pole position au Grand Prix du Portugal 1985 à Estoril
– 161 départs en Grands Prix
– 41 victoires
– 614 points marqués
– 65 pole positions
– 80 podiums
– 19 meilleurs tours en course

Senna, le film

Verdict

Senna, le film, est une véritable ode aux pilotes d’antan, ceux que l’on appelait encore Gentleman Drivers. Ayrton était l’un deux, si ce n’est le dernier. Durant tout le film, on sent cette personne aux valeurs passées, qui se sent alors rattrapé par l’argent, la politique grandissante et l’envolée des hautes technologies en F1. Bref, Ayrton Senna était un véritable pilote et ce film lui rend hommage de la plus belle manière qui soit. RIP Senna…