News

Francfort 2015 : Renault présente la Mégane 4eme génération


Renault a eu une année très chargée en nouveauté, après l’Espace V, le Kadjar, la Talisman, c’est au tour de le Mégane 4eme génération d’être dévoilée au public sur le salon de Francfort.Megane_4_Francfort-1

Mégane 4 : des grandes ambitions

20 ans après l’apparition de la première Mégane qui s’est vendues à plus de 6,5 millions d’exemplaires, Renault affiche de grandes ambitions avec ce nouveau modèle. Elle veut prendre la première place européenne du  segment C, mais elle aura fort à faire avec ses deux concurrentes directes que sont la Peugeot 308 et la Golf toute deux sacrées ‘Voiture de l’Année’ en 2013 et 2014. C’est le PDG en personne Carlos Ghosn, qui est venue la présenter au salon de Francfort.Megane_4_Francfort-2

Petite Talisman

Esthétiquement, la nouvelle Renault Mégane à fière allure. Elle s’intègre parfaitement entre la Clio et la nouvelle Talisman. Elle se borne en effet à adapter les codes stylistiques des derniers modèles signés par le directeur du design de Renault Laurens Van Den Acker. L’air de famille avec la Talisman est très prononcé, il sera même difficile de les différencier dans le rétroviseur avec ce bouclier proéminent où trône le losange bien visible et la nouvelle signature lumineuse en forme de « C » du constructeur français.« La signature lumineuse avant et arrière est une vraie première, annonce Thomas Brient, le directeur commercial segment C chez Renault. « Les feux arrière seront allumés en plein jour, pour mieux la reconnaître ».Megane_4_Francfort-7

Coté dimension,  la nouvelle Mégane s’abaisse de 2,5 cm, tandis que ses voies s’élargissent de 4,7 cm à l’avant et 3,9 cm à l’arrière. Avec un empattement plus grand, l’habitabilité progresse et avec un plus petit porte-à-faux arrière, l’auto adopte un profil plus ramassé, plus sportif, ce qui devrait plaire à la clientèle.Megane_4_Francfort-3

La ressemblance ne s’arrête pas à l’extérieur, à l’intérieur c’est un copier coller de la Talisman avec un grand écran tactile en position verticale au centre de la planche de bord et un afficheur digitale. Cela facilite l’ergonomie et évite la profusion de boutons sur la planche de bord. Ainsi doté elle s’oriente vers une montée en gamme. Megane_4_Francfort-4

Pas moins de 6 moteurs pour la Mégane 4

La nouvelle Mégane 4 repose sur  la plateforme CMF C/D (celle de l’Espace, la Talisman), ainsi elle dispose de la technologie 4Control (disponible uniquement sur les modèle GT), les fameuses roues directionnelles de l’Epace et de la Talisman. « C’est une première mondiale dans le segment C, et c’est un avantage sur ce segment, souligne Delphine de Andria, directrice programme segment C chez Renault.. Beaucoup de client recherchent en effet la sportivité mais veulent aussi une voiture polyvalente pour la vie de tous les jours ». Les motorisations sont elles aussi empruntées à ses grands sœurs, la Mégane sera disponible avec 3 moteurs diesel dCi 90, dCi 110 (avec boîte manuelle 6 vitesse ou automatique à double embrayage EDC 6 vitesses) et Energy dCi 130 avec la boite EDC à 7 rapports.  Concernant les blocs essence, on en dénombre 3 également : les Energy TCe 100, Energy TCe 130 et Energy TCe 130 avec boîte automatique à double embrayage EDC 7 vitesses. Megane_4_Francfort-6

Une Version Hybride diesel dans les carton

L’Hybrid-Assist sera proposé début 2017 sur la Mégane.  Il s’agira d’un bloc 1.5 dCi 110 ch associé à un moteur électrique de 10 kW relié à une batterie de 48 Volts. L’objectif principal est de réduire le CO2, la récupération d’énergie se fera au freinage. La machine électrique apportera du couple au démarrage et lors des franches accélération, elle sera utilisé comme boost, pas pour rouler en 100% électrique. Ainsi la consommation tomberait sous les 3l au 100 km sur le cycle d’homologation.Megane_4_Francfort-5

La Mégane de quatrième génération sera commercialisée au début de l’année prochaine. Elle aura droit à une déclinaison breack  estate et une version sportive RS.

Crédit photos : turbo.fr