News

Future Alpine : des nouvelles rassurantes!


Alpine/Caterham : la rupture est consommée!

Si on pouvait déjà le craindre il y a déjà quelques mois (http://www.blog-moteur.com/1616/renaultalpine-caterham-le-divorce.html), l’alliance entre Caterham et Renault pour la production de la future Alpine est aujourd’hui officiellement rompue.

Renault_Alpine_alpine_divorce

Le constructeur français vient de publier un communiqué confirmant cette séparation entre les 2 marques, qui avaient signé en novembre 2012 un partenariat pour la fabrication et le développement de véhicules sportifs, par l’intermédiaire d’une société commune : la SAAC : Société des Automobiles Alpine Caterham, détenue à parts égales.

Pour reprendre les termes du communiqué :

« Dans le cadre d’un commun accord, Renault a porté à 100% sa part dans la Société des Automobiles Alpine Caterham en rachetant la participation du Groupe Caterham. Renault poursuivra seul le développement de son propre véhicule Alpine pour un lancement commercial en 2016, tel que prévu initialement. De son côté le Groupe Caterham a également pour projet de poursuivre son véhicule sportif.  »

En conséquence la SAAC changera de dénomination, et deviendra au mois de juin la Société des Automobiles Alpine (SAA).

Par l’intermédiaire d’un second communiqué, Renault réaffirme sa volonté de commercialiser la « berlinette du XXIème siècle » en 2016. Bernard Ollivier, directeur de la SAAC, confirme que le projet est bien avancé :

« Avec un design extérieur figé à 90% et un design intérieur qui sera finalisé avant l’été, l’enthousiasme des équipes ne fait qu’augmenter autour de la future Alpine de série dont style, plaisir et âme sportive seront les maitres mots. »

Les équipes de l’usine de Dieppe, où sera assemblée la future Alpine, se préparent d’ailleurs déjà à sa sortie.  Par ailleurs les quelques privilégiés qui ont eu la chance de voir sa maquette seraient ressortis enthousiasmés (http://www.blog-moteur.com/8305/renault-alpine-petit-cote-aston-martin-enthousiasmant.html)

Des nouvelles plutôt rassurantes donc, au moment où l’engagement de l’équipe Signatech-Alpine en ELMS (European Le Mans Series) et aux 24 heures du Mans 2014 est confirmé.

Alpine_Alpine_patrouille_de_France (1)