Esflow : le mariage entre la sportivité et l’électricité selon Nissan

Déjà à l’origine d’une autre voiture électrique, la Leaf, Nissan continue dans la voie des véhicules propres s’apprète à présenter au salon de Genève cette Esflow. Sous cette appellation emplie de poésie se cache un concept de coupé sportif au look tout droit sorti de Tron. La Nissan Esflow compte ainsi marier sportivité et électricité, deux domaines pourtant pas vraiment compatibles de prime abord.

Nissan Esflow

Nissan Esflow

Nissan Esflow

Mais Nissan compte bien évidemment sur son expérience en terme de bolides sportifs (voir la dernière GT-R Egoist, conçu uniquement sur demande) pour parvenir à ses fins. Ainsi, l’Esflow dispose d’un chassis conçu majoritairement en aluminium, pour combler la lourdeur des batteries lithium-ion, situés au plus près du sol pour garantir un centre de gravité le plus bas possible.

Nissan Esflow

Véritable propulsion dans l’âme, la Esflow se pare de deux moteurs, un par roue, afin d’entraîner l’essieu arrière. A noter que les assises des passagers sont sculptées directement dans le tablier arrière. Côté performances, Nissan annonce un passage de 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes, pour une autonomie totale de 240 km environ.

Nissan Esflow

Bien sûr, l’Esflow reste uniquement au stade de concept car, et ne verra probablement jamais le jour. Les futures modèles électriques de Nissan pourraient néanmoins s’inspirer de son côté sportif, bien loin de l’idée que l’on peut se faire de la voiture électrique. La Nissan Esflow sera présentée au salon de Genève, qui démarre le 3 mars prochain.