GLE > X5 ?

Si Mercedes a été pionnier du segment des SUV luxueux avec son ML, la marque à l’étoile a ensuite un peu perdu son avance au profit de BMW, avec ses trois générations de X5, au comportement routier plus dynamique. Désormais appelé GLE depuis 2015, Mercedes a peaufiné sa réponse, et dévoile au Mondial de l’Auto le nouveau GLE, deuxième du nom. Il devra lutter contre des pointures du genre : Audi Q7, mais aussi le nouveau… X5, également présent à la grand-messe parisienne.

Plus « rond » et harmonieux d’un point de vue stylistique que son prédécesseur (le Cx est en conséquence amélioré : il passe à 0.29), ce nouveau GLE se veut également plus logeable : son empattement est allongé de 8 cm (longueur totale : 4.92 m), avec pour conséquence directe un espace à bord plus confortable, et pour la première fois la possibilité d’opter pour une version 7 places.

La présentation intérieure est quant à elle considérablement rafraîchie. Le nouveau GLE reçoit la dalle panoramique du système Widescreen, et ça change tout !

Sous le capot, pas grande chose à se mettre sous la dent pour l’instant : Mercedes annonce simplement en moteur de lancement un essence six cylindres en ligne 3.0 turbo assisté par la fée électricité (micro-hybridation si vous préférez), fort de 367 ch. Par ailleurs, la marque indique avoir apporté un soin particulier à la tenue de route, par exemple avec le système « E-Activ Body Control » optionnel, associé à la suspension pneumatique, qui agit sur chaque roue afin de contrôler les mouvements de caisse.