De sa Playstation aux 24H du Mans

La frontière entre le jeu vidéo et la réalité n’a jamais été aussi mince puisque les récentes 24H du Mans (revoir le classement final et le crash d’Allan McNish) ont permis au pilote espagnol Lucas Ordonez (team Nissan Signatech) de grimper sur la seconde marche du podium en catégorie LMP2. Le jeune espagnol n’est pas issu d’une quelconque école de pilotage et n’a pas des années de karting derrière lui. Non, il y a encore 3 ans, il jouait seul devant sa Playstation à un certain Gran Turismo…

Lucas Ordonez Nissan Playstation

En effet, en tant que vainqueur de la GT Academy 2009 (le fameux Time Trial proposé par Gran Turismo), Lucas Ordonez a déjà eu l’opportunité de participer aux 24H de Dubai puis aux 6H de Spa sans oublier les 12H de Sebring, via le support de Nissan. Pour ces 24H du Mans 2011, il a embarqué à bord d’un prototype Nissan LMP2 et sa team a signé la pole position dans sa catégorie, de quoi s’élancer en septième ligne, juste derrière les LMP1 (Audi et Peugeot). Malgré une course un peu difficile (crevaison dès la première heure de course, problème de sélecteur de boîte, puis nouvelle crevaison à deux heures de l’arrivée…), la LMP2 pilotée par Lucas Ordonez est parvenue à se classer à la 9è place du général, et à la 2nde place de sa catégorie. Nul doute que sans ces quelques soucis de course, l’équipage Nissan Signatech aurait pu gravir la première marche du podium.

Lucas Ordonez Nissan Playstation

Une excellente nouvelle donc pour le jeune pilote espagnol, qui a pu convertir sa passion de la course automobile virtuelle en course bien réelle. De quoi prouver une fois de plus que les simulations que sont Gran Turismo 5, GTR et autres Forza Motorsport poussent le réalisme très loin.{fcomment}