2017 : Renouveler l’exploit

Il y a un peu plus d’un an, nous étions avec Ford pour le retour de la marque aux 24 Heures du Mans, 50 ans après son triplé historique (vous pouvez relire mon article ici). Un retour couronné de succès, puisque la Ford GT n°68 du trio Sébastien Bourdais/Joey Hand/Dirk Müller termina sur la plus haute marche du podium en catégorie LM GTE Pro. Inutile de vous préciser que le constructeur américain compte bien confirmer cette performance pour l’édition 2017, qui s’approche à grands pas (la course aura lieu les 17 et 18 juin prochains) !

Le constructeur y alignera 4 GT sous la bannière de la team Chip Ganassi Racing (comme l’année dernière), numérotées du 66 au 69. La voiture n°68 sera malheureusement privée des talents de Sébastien Bourdais, actuellement convalescent, suite à son accident lors des qualifications des 500 Miles d’Indianapolis. Il sera remplacé par le Brésilien Tony Kanaan.

Les quatre autos arboreront la même livrée rouge, blanche et bleue. Afin de les différencier, les voitures se distingueront par des bandes de couleurs sur le pare-brise et sur les rétroviseurs (ces derniers auront même une peinture électroluminescente, visible la nuit), ainsi qu’une bande lumineuse LED au milieu du pare-brise, aux couleurs suivantes :

  • N°66 VERT : Stefan Mücke (All), Olivier Pla (Fra) et Billy Johnson (USA)
  • N°67 BLEU : Andy Priaulx (GB), Harry Tincknell (GB) and Pipo Derani (Bré)
  • N°68 ROUGE : Joey Hand (USA), Dirk Müller (All) et Tony Kanaan (Bré)
  • N°69 JAUNE : Ryan Briscoe (Aus), Richard Westbrook (GB) et Scott Dixon (NZ)

Pour Dave Pericak, directeur de Ford Performance, il reste encore beaucoup de travail avant la course.

Il faut dire que le challenge devrait être plus relevé que jamais, les performances des Ford GT étant diminuées par le biais de la Balance de Performance, qui permet d’égaliser le niveau des différentes autos courant dans une même catégorie. Pour l’américaine, cela se traduira par un poids en hausse de 20 kg, et par une pression de turbo revue à la baisse. Lors de la journée test le 5 juin dernier, c’est une Corvette C7.R qui a signé le meilleur temps de la catégorie, avec un chrono de 3:54.701, contre 3:57.536 pour la première GT. Autant vous dire que la pression est forte pour la marque à l’ovale bleu !

Pour finir, sachez que nous serons aux premières loges pour assister à cette lutte fratricide, puisque nous serons justement avec la team Chip Ganassi Racing pour les qualifications de l’épreuve Mancelle, le 15 juin prochain !


 

Commentaires Facebook
Share This