Test DiRT RALLY : le messie est arrivé !

Recherche

websearch
Jeux Video
0

Test DiRT RALLY : le messie est arrivé !

DiRT Rally est enfin sorti ! Après WRC 5 et Sebastien Loeb Rally EVO, pourra-t-il s’imposer face à la concurrence ? Réponse !

Colin McRae Rally 10!

18 ans ! 18 ans que les maîtres du jeu (Codemasters) nous ont donné leur vision du rallye. Je me souviens encore, la baffe prise sur Colin McRae premier du nom sur Playstation 1. Une conduite millimétrée aux petits oignons, une Subaru légendaire et des tracés plus tortueux les uns que les autres. Depuis, de l’eau est passée sous les ponts, bon nombre d’épisodes moyens ont vu le jour sur les multi-plateformes de ses dix dernières années et malheureusement ce foufou de Colin Mc Rae himself nous a quitté.

colin-mcrae-

Codemasters a depuis renommé son jeu DiRT avec un dernier épisode Shodown plus ou moins mitigé. Il y a un an, quand tout le monde avait les yeux rivé sur Project Cars, Codemasters annonçait DiRT Rally, disponible en early access sur Steam et annoncé pour Avril 2016 sur consoles et PC ! Ni une ni deux, nous sautons sur l’occasion afin de voir si nous aurions affaire à un bon jeu de rallye après la longue période de vache maigre, entamée depuis des années.

DiRT_Rally_ (1)

3.2.1 GO!

Apres une intro pour le moins efficace, DiRT Rally nous propose un menu, pour certains austère, mais efficace. On fait pas dans le détail. Un mode carrière, league et custom event. Le mode carrière vous permettra de gravir les échelons afin de vous payer la voiture de vos rêves et accéder aux WRC actuelles ! Pas moins de 39 véhicules sont mis à votre disposition. Vous aurez donc la possibilité de piloter la sympathique Alpine Renault, passer par monstrueuse Audi GroupB et terminer avec la Polo WRC du champion du monde, Sébastien Ogier!

Au delà du mode carrière, vous pourrez accéder à tous les rallyes (au nombre de 6) et piloter la voiture de vos rêves dans le mode custom event. Vous pourrez alors accéder aux courses de Pikes Peak et à l’épreuve à la mode du moment : le RallyCross. Cette dernière possède un mode en ligne sympathique ou le fair-play (pour le moment) règne en maître.

DiRT_Rally_ (2)

Droite léger sur gauche léger

C’est bien beau tout ça, mais que vaut ce DiRT Rally ? Est il meilleur que la concurrence ? La réponse est oui. Pas besoin de débattre des heures, WRC 5 et Sebastien Loeb Rally sont loin derrière. Tout d’abord techniquement, sur PS4, DiRT Rally impose un solide affichage en 1080p et 60 images/seconde. On ne le redira jamais assez, mais il est impossible de se passer d’un bon 60 images par secondes désormais. La sensation de vitesse est plus que présente, le son des moteurs rageurs donne une nervosité indéniable avec la vitesse d’affichage. Techniquement, les graphismes sont au dessus des jeux de rallye sortis cette année. Certes un poil en dessous d’un Project Cars, mais DiRT Rally fait quand même le job.

DiRT_Rally_

A noter tout de même une pointe de déception pour le doublage du copilote français tout droit sorti d’un centre de repos avec 4 grammes de Tranxen dans le sang. Je vous laisse imaginer le rallye d’Écosse sous la pluie avec les notes du copilote… On frise la dépression…

DiRT_Rally_ (2)

Mais la ou DiRT Rally est irrémédiablement le meilleur jeu de rallye de ces dernières années, c’est dans sa maniabilité. Vous ressentirez vraiment les différentes surfaces de grip. Les changements entre asphalte ou terre sont très bien réalisés et il vous faudra faire de savants réglages avant de prendre part à votre spéciale. DiRT Rally est dur, très dur même, mais sa perspective d’évolution est immense. Orienté très simulation, vos premiers tours de roues vont être entachés de sortie de piste, de crevaisons, d’explosions du radiateur, de destruction de la manette, bref vous n’aurez envie que d’une chose c’est d’éteindre… Relax! Take it eaaaaaaaaasy, comme dirait Mika !
Persévérez, oubliez les simus sur piste, allez y au toucher, à tâtons. Gérez votre accélérateur et votre frein avec parcimonie et vous verrez que non seulement vous prendrez beaucoup de plaisir, mais aussi que les temps suivront ! On retrouve la, le plaisir perçu dans le tout premier Colin Mc Rae sur PS1 et un peu plus récemment sur Richard Burns Rally sur PC (2004). Rassurez vous, pour les connaisseurs, DiRT Rally est plus accessible.

Bien sur on ne saurait que vous suggérer de jouer à DiRT Rally au volant, tant les sensations sont ici criantes de vérité. Les spéciales plus qu’étroites et sinueuses sont un excellent entrainement pour vous muscler les avants bras. A la manette, il vous faudra procéder sans doute à quelques réglages de sensibilité tant la conduite entre les véhicules diffère.

Arrivé !

En conclusion, DiRT Rally est LE messie des jeux de rallye! On la attendu, longtemps et patiemment, il est enfin la. Un contenu sommaire mais efficace, des graphismes honnêtes avec une vitesse d’affichage parfaite, ajoutez à cela des contrôles précis entre simulation et un zeste d’arcade pour le fun et vous aurez le meilleur jeu de rallye de tout les temps! Merci Codemasters!

DiRT_Rally_ (1)

Michael

Community manager/Fondateur de Blog-Moteur.com, grand adorateur devant l’Éternel de la jument de Stuttgart et du cavallino rampante de Maranello #KeepPushing