News

Volvo dévoile son moteur Drive-E Performance, un bloc 2.0L de 450 ch


Trois turbos dont un électrique

La marque suédoise Volvo vient juste de dévoiler un concept de motorisation Drive-E « Triple Boost » de 450 ch. Ce chiffre impressionnant résulte de la combinaison de trois turbos. Habituellement, les « multi-turbo » sont montées en série, un petit pour diminuer le « turbo lag » (temps de réponse entre le moment ou le conducteur demande du couple et la réponse du moteur pour atteindre ce niveau de couple) et un gros turbo pour fournir la puissance.

Volvo_moteur_2l_450ch_1

Ici, les 2 turbos « mécaniques » sont montés en parallèle, alimentant chacun 2 cylindres, pour fournir un maximum de couple et de puissance. le troisième turbo, électrique cette fois ci, est monté en amont des 2 autres pour les gaver en air et ainsi diminuer le « turbo lag ». Le carburant est quant à lui injecté par une double pompe fonctionnant à 250 bars de pression. Ce concept de motorisation a été réalisé conjointement avec le japonais Denso et Volvo Polestar.
Volvo_moteur_2l_450ch_2

225 ch au litre !

La puissance ainsi délivrée est de 450 ch soit 225 ch/l. Pour mémoire, le moteur de la Mercedes A45 AMG délivre 360ch (180ch/l).

Volvo_moteur_2l_450ch_3

Mattias Evensson, le directeur du département Moteur de Course de chez Volvo Polestar Racing à déclaré : « C’était un projet très stimulant pour lequel nous avons innové en proposant une combinaison de technologies pour une même application. Le résultat est un moteur unique, très puissant mais pour réactif. Par-dessus tout, sa petite taille améliore la répartition des poids entre l’essieu avant et arrière, tout en abaissant le centre de gravité – deux facteurs qui jouent un rôle important sur la maniabilité, qu’il s’agisse d’une voiture de course ou non ».

Volvo_moteur_2l_450ch_4

« Cela peut paraître étrange, mais ce moteur de 450 ch fait partie de notre travail. Le downsizing doit être en mesure d’offrir aux clients une puissance utilisable et attractive tout en assurant une réduction des émissions à grande échelle. Les motorisations de petites tailles libèrent de la place et allègent la structure de la voiture, un atout que nous pouvons utiliser pour l’électrification et une réduction des émissions encore plus importante. C’est là notre ultime ambition », conclut le Dr. Peter Mertens.

La vidéo officielle

[vsw id= »jlkqnVoQxqY » source= »youtube » width= »660″ height= »440″ autoplay= »no »]

Volvo n’a pas encore donné une date de commercialisation de ce moteur, mais nous estimons qu’il pourra être mis sur le marché dans les 2 ans à venir.