Volvo V60 Plug-in Hybrid
Essais

Essai Volvo V60 Plug-in Hybrid 215 ch, bienvenue à bord !

Le premier hybride/diesel rechargeable !

Blog-Moteur s’est récemment rendu dans la très belle région nantaise pour tester le Volvo V60 Plug-in Hybrid, premier hybride diesel rechargeable au monde. Et pour rendre l’expérience la plus réaliste possible, vos bloggeurs préférés se sont mis à la place d’un bon père de famille (pour une fois !), accompagné de madame, de quelques bagages…et même de bébé, le temps d’un weekend ensoleillé.

Volvo V60 Plug-in Hybrid

Le design extérieur et intérieur

Plutôt singulier, l e design Volvo d’aujourd’hui ne fait pas forcément l’unanimité ; il en va de même pour ce V60 Plug-in Hybrid. Mais nous, on a franchement aimé sa calandre de squale, sa silhouette de break sportif pas du tout désagréable à l’œil, et ses 2 sorties d’échappement chromées rappelant au badaud qu’il s’agit bien d’une voiture qui en a sous le capot (215 chevaux). On a d’ailleurs hâte de voir les nouveaux modèles de la marque suédoise, à commencer par le prochain XC90 dont la sortie est prévue cette année. Quand on voit les récents car concepts de la marque (XC Coupé, Estate, Coupé), on se dit que le nouveau visage de Volvo a un très bel avenir devant lui. Et on a hâte de voir le résultat sur les prochains modèles de série !

Volvo V60 Plug-in Hybrid

Volvo V60 Plug-in Hybrid

Côté habitacle, on se sent tout de suite très bien à bord. Les sièges (plutôt stylés) sont confortables, le design intérieur est relativement épuré, et le tout jouit d’une belle finition, digne des meilleures références allemandes Premium. Cependant, certains boutons nous sont apparus quelque peu inutiles, comme le rabattement des appuie-têtes pour les sièges arrières, déclenchable depuis la console centrale. Une fonction totalement superflue, mais qui peut devenir une arme redoutable pour calmer des enfants un peu trop agités… sans effort ! Les informations données sur la consommation électrique nécessiteront aussi un petit temps d’adaptation, mais cela reste de l’ordre du détail.

Plug-in Hybrid ?

Kesako « Plug-in Hybrid » ? Derrière cette appellation anglaise se cache une innovation de tout premier plan, à savoir un diesel accompagné de batteries électriques capables de se recharger en roulant (ou grâce à la fameuse prise électrique une fois rentré à la maison). L’autonomie en pure électrique de 50 km (info constructeur) est suffisante pour les petits trajets à allure modérée n’excédant pas les 50 km/h.

Volvo V60 Plug-in Hybrid

En tout, 3 options de conduite sont proposées : « pure » (tout électrique), « hybrid » (diesel ou électrique en fonction de la conduite et vitesse adoptées) et « power » (avec les moteurs thermiques et électriques combinées pour une puissance maximale). Existent également les options « Save for Later » pour recharger la batterie électrique en roulant (moyennant une consommation un peu plus élevée par contre) et le désormais connu AWD pour les 4 roues motrices. En résumé, un panel complet pour tous les usages : urbain, sur autoroute et même en terrain (un peu) accidenté.

Volvo V60 Plug-in Hybrid

Volvo V60 Plug-in Hybrid

Mais le domaine où Volvo excelle historiquement est la sécurité, qu’elle soit active ou passive. On a d’ailleurs particulièrement apprécié les aides à la conduite, car au-delà des désormais classiques régulateur et limiteur de vitesse, viennent s’ajouter le régulateur adaptatif de vitesse et de distance ACC, ainsi que le City Safety (anticipation de freinage automatique). Très confortable à l’usage, où le V60 régule lui-même sa vitesse en fonction du véhicule le devançant ! Au début, ça surprend, et ensuite on devient accroc, tout simplement.

Volvo V60 Plug-in Hybrid

Volvo V60 Plug-in Hybrid

La caméra de recul, le radar de stationnement, les phares directionnels, les rétroviseurs extérieurs électrochromes sont autant d’options supplémentaires qui donnent une vraie impression de sécurité. Très rassurant, surtout quand on a une petite famille à son bord. La surveillance anti-angle mort étant sans doute l’option la plus utile en pratique, grâce aux 2 petites LED orange intégrées aux montants intérieurs des rétroviseurs. A noter que l’ordinateur de bord, le système de son « Volvo High Performance » et le toit ouvrant électrique transparent sont aussi à mettre au rang des équipements de qualité que nous avons appréciés.

Volvo V60 Plug-in Hybrid 12

Volvo V60 Plug-in Hybrid

Mais parlons « famille » un petit peu ! Bébé sera très facilement accueilli à bord, le système de préparation à la fixation ISOFIX étant très simple d’utilisation, nous n’avons eu aucun mal à installer le siège de bébé, et ce très rapidement. Un très bon point ! Côté coffre, même si une partie est encombrée par les batteries électriques, le volume reste tout à fait acceptable pour une petite tribu.

Pour résumer : sécurité, qualité et praticité sont les maîtres mots pour décrire la vie à bord de ce V60 Plug-in Hybrid.

Volvo V60 Plug-in Hybrid

Le comportement

Très stable à haute vitesse, le V60 hybride se veut rassurant quelle que soit la façon de conduire. Alors bien entendu, compte-tenu du gabarit, il n’a pas un comportement qu’on pourrait qualifier d’agile, mais présente des performances tout à fait en ligne avec ce qu’on est en droit d’attendre d’une voiture Premium de ce calibre. La boite automatique séquentielle 6 rapports est en plus un vrai plaisir à manipuler. Et que dire de rouler en ville ou à vitesse réduite dans un silence absolu grâce à l’électrique ! Re-po-sant.

Les plus :

  • La sécurité à bord
  • La qualité perçue
  • La poursuite du renouveau du style suédois
  • Le confort

Les moins :

  • Le prix élitiste, avoisinant les 70 000 € sur notre version de test
  • Pas très économe à l’usage quand même, bizarrement…
  • Certaines informations un peu complexes à décoder sur le tableau de bord
  • Beaucoup (trop) de commandes au final…

Notre verdict !

Volvo revient peu à peu sous les feux des projecteurs depuis quelques temps déjà, et ce V60 Plug-in Hybrid est sans aucun doute une nouvelle étape pour relancer la marque suédoise en termes d’image, depuis son rachat par le chinois Geely en 2010. Le V60 Plug-in Hybrid présente le style scandinave comme on l’aime: à la fois rassurant et élégant, où la technologie est vraiment au service de la sécurité. Seule ombre au tableau, comme très souvent pour les véhicules précurseurs, le prix: il faudra compter pas moins de 50 000 € pour prendre le volant, prix plancher.