News

Subaru WRX : l’Impreza est morte, vive la WRX !

Place à la WRX

L’Impreza s’est taillée sa réputation sur les spéciales de rallye, pas dans les concours d’élégance. Mais la dernière génération a notamment du faire face à une Mitsubishi Lancer Evo X, bien plus agressive.

Quand Subaru nous a présenté son alléchante WRX Concept, il y avait de quoi espérer du renouveau dans ce domaine.

Malheureusement, la version de série est bien plus timide mais pas forcément désagréable. Exit la version 5 portes de la dernière Impreza, cette WRX ne sera commercialisée qu’en version 4 portes. Exit également l’énorme aileron souvent associé à l’Impreza, cette nouvelle WRX se veut plus discrète avec un petit spoiler bien plus petit (on attend toutefois de voir la version STI). Le capot hérite de son côté de la traditionnelle prise d’air.

Sous le capot se loge un 4 cylindres turbo à injection directe de type Boxer, l’architecture à plat étant un classique chez le constructeur japonais. Il cube 1998cm3 et délivre 268ch et 350Nm de couple sur une large plage (entre 2.000 et 5.200tr/min). La transmission est assurée par deux boîtes : une boîte manuelle à 6 rapports et, plus original, une boîte à variation continue/CVT qui peut simuler une boîte manuelle à 8 rapports (passés via des palettes au volant).

Le 0 à 100km/h devrait être parcouru en 5.4 secondes. La cavalerie est transmise au sol via une transmission intégrale dont la nouveauté réside en la vectorisation du couple qui permettra une meilleure motricité. Subaru annonce par ailleurs avoir raffermi les suspensions de sa WRX.

L’intérieur paraît plus soigné que l’Impreza actuelle et offre quelques touches de carbone pour faire bonne figure. L’empattement s’allonge pour offrir plus d’espace (la longueur s’établit à 4.60m). L’équipement devient plus luxueux avec notamment la possibilité d’avoir un système audio Harman/Kardon de 9 HP ou un système de monitoring central.

A noter qu’une version STI devrait arriver un peu plus tard. {fcomment}