News

TORQ Concept, la voiture de sport électrique du futur !


Objet Roulant Non Identifié… ORNI

La société ED Design vient de présenter à Genève ce qui est, probablement, le véhicule roulant le plus étrange du salon ! Cet engin, je ne sais pas trop comment le définir à vrai dire, est propulsé par lé fée électricité. Parlons du concept. L’objet de cet objet est une sorte de voiture de course électrique semi-autonome… Je m’explique ! Le principe est que cette “voiture” de course est équipé d’une intelligence qui propose au pilote les meilleurs solutions de dépassements à son pilote ou autre stratégie de course. Pas encore la monture de Michael Knight, mais presque !

Genève_2015_TorQ_31 (7)

Le paradoxe automobile absolu…

Vos yeux avertis de fins connaisseurs automobile auront tout de suite remarqué qu’il n’y a pas de… fenêtres, ni pare-brise, ou quelconque procédé permettant une vue sur l’extérieur. C’est normal selon les concepteurs. La voiture est bardé de caméras permettant une vision à 360°. Il parait que c’est mieux… Permettez-moi d’être circonspect sur ce point ! Finalement on se retrouve en face du paradoxe automobile absolu. Tout est à l’identique d’un vrai jeu vidéo, mais dans une voiture. Finies les consoles ultra-réalistes, dépassés les simulateurs de pointes, passons à la voiture “réalo-virtuel”. J’en crée même un néologisme ! C’est comme du faux, mais dans du vrai en somme. À quoi bon me direz-vous… Et bien je n’en sais rien, j’ai envie de vous dire ! Il parait que cette technologie ne trouvera pas de développement en tant que tel, mais d’autres applications dans un futur proche… Wait & See!

Genève_2015_TorQ_31 (10)

Revenons un peu dans la réalité

Parlons un peu de ce qui est concret sur ce véhicule, même si visiblement ce n’est pas ce qui intéresse le plus son créateur. Elle est équipé de quatre moteurs électriques qui revendique un couple de 1800 Nm, c’est monstrueux ! Une Bugatti Veyron Super Sport ne dispose “que” de 1500 Nm. Mais le plus remarquable c’est que sur la Veyron ce couple arrive à 3500 tr/mn, hors sur la TORQ, d’où son nom Torq veut dire couple en anglais, il est disponible immédiatement ! L’engin est donné pour 170 km d’autonomie en condition de course avec une vitesse de pointe de 250 km/h. En terme de puissance, les quatre moteurs permettent une puissance de sortie de 320 Wh. Ce chiffre ne vous donne pas la puissance des moteurs, mais une unité de base pour calculer le rendement sur circuit et… Bref pour les amoureux des chiffres, je vous propose de vous rendre sur cette page

Pour les autres, retenez que cet engin est le plus fou de ce salon, qu’il n’aura aucune suite en l’état. Une sorte de vision d’ingénieur et de designer avec un objectif. Nous propulser dans un possible avenir automobile !